in

ITALIE – Migrants: l’attaque de Lapo Elkann à Matteo Salvini

Lapo Elkann a signé un protocole entre sa fondation et la Croix-Rouge Sicilienne.

Lors d’une conférence de presse à Palerme pour la signature d’un protocole entre la Fondation Lapo, qu’il a fondée, et la Croix-Rouge Sicilienne, Lapo Elkann a déclaré: “Je trouve assez honteux qu’aucune des institutions n’ait été présente à Lampedusa à cause de la tragédie des migrants : en tant qu’Italien, je suis attristé, nous payons les politiciens et ils doivent être présents“.

Selon AGI (Agence Journalistique Italienne), Elkann pointe en particulier l’ancien ministre de l’Intérieur Matteo Salvini : “Je n’aime pas l’attitude de Salvini. Je ne suis pas un salvinien et je n’aime pas son comportement parce que je crains qu’il soit destructeur et non constructif. Je pense que tout peut être fait et dit et que chacun peut avoir sa propre opinion. Mais la réalité des faits est que ce qu’il faut, ce n’est pas un non ou un oui, mais un processus de construction. Si l’on regarde la France, par exemple, il y a un sérieux problème d’intégration. Il ne s’agit donc pas d’un problème sicilien ou italien, mais d’un problème européen qui doit être traité en Europe“.

Immédiate la réponse du leader de la Lega, à travers son bureau de presse: “De la part de Lapo Elkann, des déclarations étonnantes“.
Et l’héritier de la famille Agnelli de renchérir: “Aujourd’hui, avec la Croix-Rouge Italienne (CRI), nous voulons développer des projets destinés aux Italiens, mais aussi aux nouveaux Italiens. Je n’ai jamais aimé le mot migrants: je me souviens que lorsque les Italiens sont partis en Amérique, nous étions aussi des migrants“.

Et de conclure: “En tant que Fondation Lapo, nous sommes extrêmement heureux de travailler avec la CRI, mais je me souviens que je ne suis pas le premier Agnelli à le faire, le premier fut ma tante Susanna qui a travaillé pendant la Seconde Guerre mondiale pour aider les blessés. C’est un honneur pour moi d’être ici pour conclure cet accord en Sicile“.

ITALIE: L’Association des Médecins Etrangers lance de nouveaux dispensaires pour immigrés

ITALIE – Enquête sur Papa Renzi: émerge un nouveau détail… quelque peu extracommunautaire