in

ITALIE – Feu vert à la réduction des fonds pour l’accueil des migrants voulue par le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini

La réduction des coûts d’accueil des migrants est une réalité. Les nouveaux appels d’offres avec les dispositions du Viminale (Ministère de l’Intérieur) ont été publiés.  

 

La ligne dure de Matteo Salvini prend forme.  On passe de 35 euros à 21 euros, coupant les services. Les coopératives en révolte font recours au TAR (Tribunal Régional Administratif). Et certains d’entre eux se retirent: “Ainsi, on ne travaille pas“. 18 000 emplois à risque.

Les Coopératives protestent: “C’est peu 21 euros pour gérer l’accueil des demandeurs d’asile, le système est bouleversé. L’appel d’offres ne répond pas aux besoins des petites structures: les ressources disponibles sont trop limitées (21,5 euros au lieu des 35 du passé), et les contraintes et les enjeux sont trop nombreux. Réduire de 40% le montant alloué est un message politique qui bouleverse le système d’accueil, le processus d’intégration des migrants, leur alphabétisation“.

ASILE EN FRANCE (3) – L’accès à la procédure

ITALIE – “Superanagrafe” et “Risparmiometro”: Feu vert aux contrôles sélectifs sur les comptes courants