in , ,

IMMIGRATION: Guide à la conversion du permis de conduire étranger en Italie

Les étrangers titulaires d’un permis de conduire délivré par un autre pays peuvent continuer à conduire en Italie des véhicules de la catégorie pour laquelle ils sont qualifiés pendant une période de temps variable (2 ans ou 1 an), selon que le permis de conduire est délivré par un pays de l’Union Européenne ou par un pays tiers.
Après cette première période provisoire, il faudra demander la conversion du permis de conduire, c’est-à-dire la délivrance d’un nouveau permis italien correspondant au permis étranger.

PERMIS DE CONDUIRE DELIVRE PAR UN PAYS DE L’UE OU DE L’ESPACE ECONOMIQUE EUROPEEN

Le permis de conduire délivré par ces États est équivalent au permis italien, les titulaires peuvent donc continuer à conduire en Italie avec ce dernier, jusqu’à:

  • sa validité, si la licence expire conformément aux règles de l’UE, c’est-à-dire 10 ou 5 ans selon la catégorie d’appartenance;
  • un maximum de deux ans après l’obtention du permis de séjour, si le permis étranger n’expire pas ou expire plus tard que ne l’exigent les règles de l’UE.

IMPORTANT: Par la suite, il sera nécessaire de convertir le permis à la Motorizzazione Civile, et la conversion sera possible même si le permis a expiré, en produisant le certificat médical.

PERMIS DE CONDUIRE DELIVRE PAR UN PAYS NON-UE

En revanche, les titulaires d’un permis de conduire délivré par un pays tiers pourront circuler: pendant un an à compter de l’enregistrement de leur résidence;

– avec leur permis de conduire accompagné d’une traduction complète, faite par:

  • un traducteur et assermentée par le tribunal;
  • un notaire;
  • ou le consulat et ensuite légalisée en préfecture.

CONVERSION

Pays de dévrance autorisés

Après un an, il faudra demander la conversion de la licence, possible si le pays de délivrance a signé des accords de réciprocité avec l’Italie: Albanie, Algérie, Argentine, Brésil, Corée du Sud, El Salvador, Japon, Israël, Liban, Macédoine, Maroc, Moldavie, Monaco, Philippines, San Marino, Serbie, Sri Lanka, Suisse, Taiwan, Tunisie, Turquie, Ukraine, Uruguay.

N.B.: Certains pays, en revanche, délivrent des permis de conduire convertibles pour certaines catégories de citoyens (personnel diplomatique ou en mission gouvernementale): Canada, Chili, États-Unis, Zambie.

EXAMEN

Le soutien d’un examen pour la conversion du permis de conduire étranger dépend de la période de résidence du titulaire en Italie:

  • moins de 4 ans: sans examen;
  • plus de 4 ans: examen de conduite.

DEMANDE

La demande de conversion du permis de conduire doit être présentée à la Motorisation civile.

PIECES A FOURNIR

Communautaires (Citoyens UE)

– demande sur le modèle TT2112 disponible au guichet de la Motorisation civile ou en ligne sur le “Portale dell’automobilista” (Portail des automobilistes);

– certificat de paiement 10,20 € sur le compte courant 9001;

– certificat de paiement 32,00 € sur le compte courant 4028;

– certificat d’aptitude psychophysique délivré par un médecin qualifié (de l’ASL: Organisme Sanitaire Local) ou par les commissions médicales locales. Pour les permis de conduire communautaires (délivrés par un pays UE), la conversion est possible uniquement si le document est:

sur le point d’expirer, a expiré, n’expire pas ou est valable plus longtemps que les règles communautaires;

– 2 photographies identiques, au format passeport, dont l’une authentifiée;

– permis de conduire étranger (original et photocopie);

– pièce d’identité (original et photocopie);

– “codice fiscale“: numéro d’identification fiscale (original et photocopie).

Extra-communautaires (Citoyens non-UE)

Les étrangers extra-communautaires (citoyens non-UE) doivent fournir les documents supplémentaires suivants:

– permis de séjour (original et photocopie);

– (si l’intéressé est en attente du renouvellement pour cause d’expiration ou la première délivrance du titre de séjour):

  • pièce d’identité (original et photocopie);
  • et “cedolino” (récépissé de la demande de renouvellement / réception de la première demande).

PERMIS DE CONDUIRE ETRANGERS NON CONVERTIBLES

Les titulaires de permis de conduire non convertibles:

  • pourront conduire en Italie avec le certificat étranger (traduit) ou le permis international, jusqu’à un an après l’acquisition de la résidence;
  • et devront ensuite passer un examen de qualification conformément à la réglementation italienne.

ATTENTION: L’absence de documents (traduction ou permis de conduire international) ou la conduite avec ce dernier périmé, peut entraîner le retrait du permis qui sera envoyé à la Préfecture et, une fois la non-convertibilité constatée, au Consulat du pays d’origine.

MICHEL ZECLER – Le producteur musical noir victime d’insultes racistes et tabassé par la police à Paris: agents suspendus – VIDEO

IMMIGRATION ET TRAVAIL: 3,3 millions de travailleurs étrangers en Italie en 2019