in

Gouvernement battu au Parlement sur le Traité Italie – Libye

Sur le traité Italie-Libye, le nouveau parti de Fini (Futur et Liberté) a voté avec l’opposition

Rome, 9 novembre 2010 – Le Gouvernement a été battu à la Chambre des Députés, sur le vote de la révision du Traité d’amitié Italie-Libye.

L’amendement de Matteo Mecacci, député des Radicaux du groupe PD (Parti Démocratique), sur lequel le Gouvernement avait donné avis contraire, a été approuvé par 274 voix à 261. Outre toutes les oppositions, FLI (Futur et Liberté pour l’Italie) a également voté oui. 

Le Sous-secrétaire aux Affaires étrangères, Alfredo Mantica, avait exprimé son avis négatif sur l’amendement Mecacci, qui en substance demande d’insérer dans le Traité Italie-Libye, la ratification de la Convention ONU sur les immigrés.

L’action du Gouvernement se meut en ligne avec l’accord signé entre l’Union Européenne et la Libye, le 24 octobre dernier, et la ratification de la convention ONU n’a pas été demandée par l’Union Européenne à la Libye. Il s’agirait d’un plus“, avait expliqué Mantica.

Mecacci a cependant insisté sur le vote et immédiatement après, jugeant partageables les finalités de l’amendement, Benedetto Della Vedova, de FLI, a annoncé, soutenu au vol par L’UDC (Union du Centre), avec Luca Volonte’, le PD, avec Antonio Tempestini, et par l’IDV (Italie des Valeurs).

Elvio Pasca

 

Expulsions des romains. L’UE examine le paquet sûreté

Abrogation de la Loi Bossi-Fini?