in

GABON: Vie chère – Un numéro vert à la disposition des consommateurs

Afin que les fraudeurs soient… “prix” en flagrant!

La Direction Générale de la Concurrence et de la Consommation (DGCC) a procédé à la mise en place d’un numéro vert à la disposition des consommateurs afin de lutter contre les abus de toutes sortes des opérateurs économiques.

Les consommateurs doivent désormais agir en policier en vérifiant scrupuleusement le coût de la marchandise achetée et dénoncer, le cas échéant, les fraudeurs.
La DGCC a fait un pas important en consentant ce plafonnement pour 6 mois renouvelables des produits de première nécessité.
Il est certes vrai, que cette mesure doit s’accompagner de mécanismes de suivi des prix. Mais, il est impossible de mettre un policier derrière chaque commerçant. Il revient donc aux consommateurs de faire sa propre police, en ne se laissant pas intimider par ces derniers.

Le premier ministre, Raymond Ndong Sima, avait récemment pris une décision interdisant les contrôles effectués auprès des commerçants et autres opérateurs économiques, afin d’améliorer le panier de la ménagère au Gabon.

Cette annonce du chef du gouvernement est intervenue après plusieurs plaintes des centrales syndicales ayant évoqué la montée démesurée des prix des produits de première nécessité et partant, les conditions de vie de plus en précaires d’une grande partie de la population.

MALI: Les islamistes du MUJAO interdisent la musique profane sur les radios privées

SENEGAL: Pélerinage à la Mecque 2012 – 200 000 CFA de plus sur le ticket de voyage