in

FRANCE: Un parti musulman se présente aux élections

Ça y est! Le vote musulman est… “parti”?  

Un parti déclaré islamique participe aux élections départementales de mars en France. Il se nomme “Union des Démocrates Musulmans de France (UDMF) et veut «permettre aux citoyens musulmans de donner une alternative à la société française dans les domaines économique, social et politique”.  

alt

Pour l’instant le UDMF, qui est né en 2012, compte environ 900 membres, 8.000 sympathisants et un seul élu dans un conseil local. Il a déjà présenté une liste à Bobigny, aux portes de Paris ainsi qu’à Lyon, Nice et Marseille.

Nous nous adressons à ces Français de confession musulmane qui ne se reconnaissent pas dans l’offre politique actuelle et ils veulent sortir du bipartisme“, a expliqué le fondateur Najib Azergui.

Azergui, Professeur de Sciences Informatiques, accuse la droite de discrimination envers les musulmans et la gauche d’avoir exploité et manipulé leurs votes. Il ne veut pas importer la charia en France, mais revendique la “totale compatibilité entre l’Islam et les valeurs démocratiques.” Quant à la laïcité, il souligne qu’en France, il y a déjà un Parti Chrétien-Démocrate (PCD).

Le programme dell’UDMF parle, entre autre, de l’importance de l’éducation civique, soutient le droit de vote des immigrés aux élections locales, critique l’interdiction du port du voile dans les lieux publics. Le parti souhaiterait également faire étudier l’arabe dans les écoles, propose l’introduction de la finance islamique pour «moraliser le système capitaliste» et les investissements dans la nourriture halal afin de créer des emplois. Ensuite il soutient l’entrée de la Turquie dans l’Union Européenne (UE).

Les élections dell’UDMF de course ont conduit de nombreux observateurs à citer «Soumission», le roman fiction politique de Michel Houellebecq, qui imagine l’élection d’un président musulman en France en 2022. “Notre objectif est de présenter un candidat à la présidence en 2017” dit Azergui.  

La corsa dell’UDMF alle elezioni ha portato molti osservatori a citare “Sottomissione”, il romanzo di fantapolitica di Michel Houellebecq che immagina  l’elezione di un presidente musulmano in Francia nel 2022. “Noi puntiamo a presentare un candidato alle presidenziali del 2017” ha dichiarato Azergui.

CITTADINANZA: Figlio di irregolari, ma nato e cresciuto in Italia: può essere italiano “ius soli”

TRAVAIL DOMESTIQUE: Salaires minimums pour l’année 2015!