in

FOOTBALL FEMININ: Le Nigeria 11 fois trop fort pour l’Azerbaidjan, pays hote (11-0)!

Pratiquement un but à crane… aux adversaires!

Malgré la défaite contre la Colombie, lors du match inaugural, l’Azerbaïdjan avait semblé à la hauteur. Lors de son 2ème match du Groupe A contre le Nigeria à Lankaran le 25 septembre, l’impression fut toute autre.

Il n’a fallu que 5 minutes aux Africaines pour faire sauter les vannes azerbaïdjanaises. Sur un bon débordement de Madel Effiom, Chinwendu Ihezuo marquait de près (0:1, 5′). Ce n’était que le début du festival Ihezuo.
Halimatu Ayinde doublait la mise 3 minutes plus tard (0:2, 8′), avant que Tessy Biahwo n’y aille de son petit but (0:3, 20′). C’est là que tout s’accélérait. Aminat Yakubu (0:4, 22′), Ayinde (0:5, 24′) et Ihezuo (0:6, 32′, 0:7, 37′) faisait enfler le score dangereusement avant la pause. Totalement dépassée par la vitesse et la technique des Flamingoes, les locales avaient l’énorme mérite de continuer à se battre, avec leurs armes. D’ailleurs, Nigar Jalilli était à deux doigts de déflorer le tableau d’affichage azéri, mais Gift Andy la bien nommée se réchauffait les gants (26′).
Au retour des vestiaires, les protégées de Peter Dedevbo n’avaient visiblement pas envie de baisser le ton. Ihezuo, lancée en profondeur, inscrivait son 4ème de la soirée (0:8, 56′), Ayinde s’offrait quant à elle sa 3ème passe décisive du jour pour servir sur un plateau Joy Bokiri à peine entrée en jeu (0:9, 68′).
Pas rassasiée, l’attaquante des Pelican Stars marquait un 5ème but personnel, de la tête cette fois (0:10, 70′). Biahwo clôturait la marque (0:11, 74′) d’une rencontre triste pour des locales, en larmes au coup de sifflet final, mais prometteuse pour les Nigérianes, qui n’auront besoin que d’un nul contre la Colombie pour passer en quart.

COTE D’IVOIRE: Le CSRS, lauréat du Prix d’excellence pour la Recherche Ascad 2012

SENEGAL: 10e anniversaire du naufrage du bateau “Joola” – Prières et messes de requiem dans toutes les paroisses