in

FLUX 2012: Le Ministre Cancellieri (Intérieur): “On travaille dessus”

Le nouveau gouvernement est possibiliste sur la réouverture des flux d’entrée pour les travailleurs.
Le Ministre de l a Cooperation internationale Andrea Riccardi: «Oui à l’économie, mais il ne faut pas ne pas oublier l’humanité“.

 

D’un côté. il y a le problème de la sécurisation des entrées, de l’autre celui de vérifier combien d’immigrés peuvent trouver du travail sur le territoire. On est en train de travailler là-dessus“, a déclaré le ministre de l’Intérieur, Anna Maria Cancellieri, à la signature du «Pacte Latium sûr» (Patto Lazio Sicuro), à la Présidence de la République.

La position du Gouvernement est donc possibiliste sur un nouveau Décret des flux, malgré le stop suggéré par le ministère du ministère du Travail, vu les nombreux chômeurs parmi les immigrés.

Sur le sujet, est également intervenu le Ministre de l’Intégration, Andrea Riccardi, pour qui, il faut garder à l’esprit «la rigueur et les exigences de l’économie“, mais sans oublier «cet esprit de profonde humanité qui imprègne depuis toujours l’histoire du peuple italien” Une réponse indirecte aux évêques, qui avaient demandé d’augmenter les entrées réguliers afin de freiner les périlleux voyages des désespérés.

Faisant une évaluation technique des flux, le ministre Riccardi a  rappelé que «à coté de certains secteurs où la demande chute, pour l’aide aux familles, aux enfants, aux personnes âgées et handicapées, il y a une demande stable pour ne pas dire croissante de personnel étranger“.

PRIX KWAMI N’KRUMAH: Sept femmes lauréates

CÔTE D’IVOIRE: Des licenciements en masse annoncés dans les ambassades à l’étranger?