in

FINANCE ISLAMIQUE: La BCEAO s’allie à la BID pour son développer dans l’UEMOA

Islamic c’est chic!

La BCEAO (Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest) a signé à Dakar un protocole d’accord avec la BID (Banque Islamique de Développement) pour tirer profit de l”‘expertise” et du “conseil” de cette institution spécialisée dans la finance islamique.

En vertu du protocole d’accord signé par son gouverneur Thiémoko Meyliet Koné avec le président de la BID Ahmad Mohamet Ali, la BCEAO bénéficiera de l’assistance technique de cette institution, pour promouvoir la finance islamique au sein de l’UEMOA (Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine).

Cet accord aura l’avantage de “faciliter la coopération et les échanges entre la BCEAO et les institutions chargées de développer les standards de l’industrie de la finance islamique. La BCEAO est résolue à impulser les réformes nécessaires en vue d’une meilleure prise en compte des spécificités de l’industrie financière islamique“, a expliqué M. Koné, lors de la signature du protocole, assurant que la banque communautaire tirera profit de “l’expérience” des banques islamiques installées dans l’UEMOA.

Les pays membres de l’OCI (Organisation de la Coopération islamique (OCI) accordent une attention particulière aux thématiques relatives au développement économique, notamment celui d’un secteur financier performant, stable et sûr“, a dit Thiémoko Meyliet Koné.

Lors d’une réunion tenue en mai dernier en Turquie, l’OCI a assigné aux banques centrales de ses pays membres des “rôles croissants” en matière de finance islamique, selon M. Koné.

Soucieux de mettre en place les conditions requises pour la mobilisation d’une partie de ces flux de capitaux, en vue du financement du développement des Etats membres de l’UEMOA, la BCEAO a toujours manifesté un intérêt particulier pour la promotion de la finance islamique“, a-t-il souligné.

Selon Ahmad Mohamet Ali, la signature du protocole d’accord liant la BID à la BCEAO traduit leur “volonté commune d’étendre une excellente coopération à de nouveaux chantiers, dans le domaine de prédilection des deux institutions, à savoir le secteur financier. La BID est prête à mettre tout son expertise à la disposition de la BCEAO, au bénéfice des Etats membres de l’UEMOA, qui pourront bénéficier des flux générés par la finance islamique, en vue de leur développement économique“, a dit M. Ali.

Après la signature du protocole d’accord, Thiémoko Meyliet Koné a remis à Ahmad Mohamet Ali, en guise de présent, un livre retraçant l’histoire de la BCEAO et une médaille symbolisant son cinquantenaire, qui sera fêté cette année.

R.D. CONGO: Le président Kabila accusé par son opposition politique de «haute trahison» avec le Rwanda

SENEGAL: Seynabou Ndong alias «Zeynab», chanteuse – Sur les pas de Coumba Gawlo