in

FESPACO: L’Union Africaine décernera un «Prix spécial pour la paix et la sécurité»

En reconnaissance à Blaise Compaoré!

Une ère de partenariat s’ouvre entre la Commission de l’Union Africaine (UA) et le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO).

altEn effet, l’UA et le Burkina Faso, à travers sa Représentation permanente à Addis Abéba viennent d’instituer officiellement le «Prix spécial pour la paix et la sécurité» au sein du FESPACO. Ce prix est une reconnaissance de la contribution du Président du Faso, Son Excellence Monsieur Blaise COMPAORE, à la promotion de la paix, de la sécurité et de la stabilité en Afrique.

La signature du Protocole d’accord y relatif est intervenue le 28 décembre 2012 à Addis Abéba, entre le Commissaire à la paix et à la sécurité, Monsieur Ramtane LAMAMRA et Madame Minata SAMATE, Ambassadeur, Représentante permanente du Burkina Faso auprès de l’Union africaine et de la Commission Économique des Nations Unies pour l’Afrique. Ce protocole d’accord consacre ainsi la mise à disposition à chaque édition du FESPACO, d’un prix spécial d’un montant de 8 000 000 CFA (soit 16 000 USD).

«Le Prix spécial vise à primer, récompenser, honorer, à travers le FESPACO, les meilleures productions cinématographiques (et vidéographiques) africaines qui promeuvent la culture de la paix, révèlent les initiatives de paix ainsi que les mécanismes traditionnels africains de prévention, de gestion et de règlement des conflits ou exaltent les efforts actuels entrepris dans la réalisation de l’idéal d’une Afrique en paix dans un monde de paix».

Ce prix spécial s’inscrit également dans le cadre de la campagne africaine lancée autour du thème “Agissons pour la paix“. Le Commissaire à la Paix et à la sécurité, a particulièrement insisté sur le désir de l’Union de faire du FESPACO l’un des tremplins pour réaliser les programmes de paix et de sécurité de l’Organisation continentale.

Son Excellence Monsieur LAMAMRA a saisi l’occasion pour féliciter et remercier l’Ambassadeur Minata SAMATE et son équipe dont les démarches ont permis l’institution du Prix spécial pour la paix et la sécurité, renforçant ainsi le partenariat entre l’Union africaine et le Burkina Faso.

Pour sa part, l’Ambassadeur SAMATE a, au nom du Président du Faso et du Gouvernement burkinabè, exprimé sa reconnaissance à l’Union africaine, à travers le Commissaire LAMAMRA et ses collaborateurs, pour leur coopération agissante ayant permis la conclusion et la signature de l’Accord.

La cérémonie a connu également la présence du Commissaire en charge des Affaires sociales de la Commission de l’Union africaine, des représentants de pays déjà lauréats de l’Étalon de Yennenga, du personnel de l’Ambassade du Burkina Faso en Ethiopie et des membres de la communauté burkinabè d’Addis Abéba.

Au moment où l’Union africaine s’apprête à commémorer son cinquantenaire, les conflits continuent à annihiler ses efforts de développement. D’où la nécessité d’accroître la prévention structurelle des conflits, la promotion de la culture de la non-violence et de la paix, à travers le cinéma. Au regard de l’importance du prix spécial, un appel a été lancé aux cinéastes afin qu’ils s’intéressent davantage au thème de la promotion de la paix et de la sécurité en Afrique.»

Kloutan Abdoul Karim Samaté

(Ambassade du Burkina à Addis Abéba – Ethiopie)

COTE D’VOIRE: Bousculade meurtrière du Nouvel an à Abidjan – Trois jours de deuil national

BURKINA FASO: Le nouveau Gouvernement de Luc Adolphe Tiao