in

FERMETURE DES ÉCOLES: Mesures du Gouvernement italien pour les parents et les élèves

La fermeture des écoles et des universités italiennes a été prévue jusqu’à la mi-mars.

Nous avons décidé de suspendre les activités éducatives en dehors de la zone rouge. Ce n’était pas une décision facile, mais une décision d’impact. J’espère que les élèves retourneront à l’école le plus rapidement possible“, a déclaré la Ministre de l’Education Lucia Azzolina, assurant l’engagement pour que ce “service public essentiel continue à être fourni même à distance“.

Quant aux parents, la vice-ministre de l’économie Laura Castelli a précisé: “Nous agissons avec la plus grande rapidité et détermination pour protéger les travailleurs publics et privés. Nous sommes en train de définir une règle qui prévoit la possibilité pour l’un des parents, en cas de fermeture des écoles, de s’absenter du travail pour s’occuper des enfants mineurs. J’en ai déjà discuté avec le ministre de l’Economie et des Finances, Gualtieri, et les autres ministres compétents: nous ferons tout ce qui est nécessaire pour réduire au maximum les dérangementsd“.

Concernant les examens et les absences, dans le projet de DPCM (Décret du Président du Conseil des Ministres) contre le coronavirus, il est prévu que les absences accumulées par les étudiants qui, pour une raison quelconque, ne pourront pas suivre un éventuel enseignement à distance “ne sont pas comptabilisées aux fins de l’admission éventuelle aux examens finaux ainsi qu’aux fins des évaluations correspondantes“.

CONGÉS DE MALADIE – Ce que peut faire et ne peut pas faire le travailleur malade en Italie: 4) Visite fiscale

CORONAVIRUS: Oups! Travailleurs étrangers en fuite: cultures à risque