in

De fausses régularirations à 5000 euro, sept arrestations à Milan

Une bande criminelle démentelée. Vérifiées au moins trois cent pratiques de fausses régularisations. Milan, 16 Juillet 2010. Les gendarmes du noyau investigateur du commandement provincial de Milan ont arrêté six italiens et des chinois avec l’accusation d’avoir organisé un réseau d’entreprises de couverture à travers laquelle étaient simulées des assumations pour ensuite régulariser des immigrés clandestins. Les étrangers qui obtenaient le permis fictif payaient à l’organisation une somme pour obtenir le permis de séjour. Le groupe pour fournir le permis à des clandestins a aussi a exploité les règles pour la régularisation colf et badanti. Pour les arrêtés les accusations sont d’association à commettre un crime conclue au recel de l’immigration clandestin.

Les enquêtes sont parties à l’été 2009 avec la séquestration de la part des gendarmes du noyau investigateur de Milan des documents illicités pour la régularisation d’immigrés clandestins. Les immigrés payaient jusqu’à cinq mille euros pour avoir un permis de séjour. Au total ont été vérifiées au moins 300 pratiques de régularisation qui ont été ensuite bloquées par le Ministère avec le début des enquêtes. Dans les procédures de régularisation de colf et badanti le groupe avait utilisé des nombreux papiers d’identités appartenants à des citoyens réellement existants. Les ivestigateurs n’excluent pas qu’ils puissent être des états fournis par les gérants de magasins de téléphonie, en possession des photocopies du document pour avoir activé une carte SIM.

Un million d’africains en Italie: Une population toujours plus stable, avec deux cent mille mineurs. Rapport de Caritas/Migrantes

À Citadella (Padova) un registre ” Expérience” pour les badanti