in

Faux aïeux pour obtenir la nationalité italienne.

Une gang italo-brésilienne spécialisée dans la fraude des naturalisations italiennes.


Rome: 23/05/2011 – Il y a 68 personnes enquêtés dans le cadre d’une maxi opération de la brigade mobile de la Questura de Savona sur une question de fausses attestations de descendance qui aurait assuré à des dizaines de brésiliens la nationalité italienne par “jure sanguinis” (droit de sang).


Parmi les interpellés figure un employé de la Commune de Savona, accusé des délits d’encouragement de l’immigration clandestine, faux idéologique, omission de dénonce, suppression, destruction ou occultation d’actes. Il acheminait les dossiers même si la documentation présentée était fausse.

Il y a également un fonctionnaire de l’Ambassade italienne à Brasilia, accusé d’encouragement de l’immigration clandestine, péculat et faux matériel et idéologique.

Il aurait pris des sous pour falsifier la documentation nécessaire à l’obtention de la nationalité italienne.


De la gang feraient partie 10 autres personnes (8 brésiliens et deux italiens) dont les employés d’une agence de services de Cairo Montenotte qui a subi la suspension de la licence.


Sur 360 dossiers examinés, 56 autres brésiliens ont été dénoncés pour immigration clandestine et utilisation de faux actes.

Ils s’adressaient à l’organisation pour obtenir la nationalité italienne avec des faux documents ou pour accélérer la procédure.

A 47 d’entre eux a été révoquée la nationalité italienne tandis que les dossiers des 9 autres qui ne l’avaient pas encore obtenue, ont été bloqués.

 

Elvio Pasca

Universités: Feu vert aux préinscriptions à l’étranger

Lenteur excessive des permis de séjour