in

ÉTRANGERS EN ITALIE (4): Visas d’entrée de court ou long séjour

Le visa autorise l’entrée des ressortissants étrangers sur le territoire italien. Il est matérialisé par l’apposition d’une vignette autocollante sur le passeport ou sur tout autre document de voyage équivalent du demandeur.  

À la demande de visa doivent être joints: 

♣ une photo d’identité;

♣ le document de voyage en cours de validité; 

♣ et (le cas échéant) les justificatifs qu’exige le type de visa sollicité.

  

OBLIGATIONS PRÉLIMINAIRES

Les étrangers sont tenus d’indiquer:

l’objet du séjour;

les moyens de d’existence dont ils disposent pour couvrir les frais du séjour et du voyage; 

les conditions d’hébergement.

Autorités et lieux de délivrance

Les visas sont délivrés par les représentations diplomatiques et consulaires italiennes du pays:

d’origine;

ou du lieu de résidence.

ATTENTION: Les étrangers se trouvant déjà en Italie ne peuvent prétendre ni à la délivrance d’un visa ni à sa prorogation.

Exemption et obligation du visa

Les ressortissants de certains pays ne sont pas soumis à l’obligation de visa lorsqu’ils envisagent d’effectuer un séjour inférieur à 90 jours, à un des titres suivants:

tourisme;

affaires;

salarié en mission;

visites à caractère familial ou privé;

compétition sportive.

RAPPEL: Par contre, les ressortissants des autres états tiers sont soumis à l’obligation de visa.

VISA DE COURT SÉJOUR

Visas uniformes Schengen

Le visa de court séjour (VSU : Visa Uniforme Schengen) permet:

− soit un transit; 

 soit un séjour inférieur à 90 jours.

Dispenses du visa

Les étrangers résidant dans un État appliquant les accords de Schengen, sous couvert d’un titre de séjour, sont dispensés de visa, en cas de séjour inférieur à 3 mois, pour autant qu’ils ne viennent pas en Italie en vue d’y:

− exercer une activité professionnelle indépendante ou salariée;

− ou faire un stage.

REMARQUE: Dans ce cas également, la déclaration d’entrée est exigée.

VISA DE LONG SÉJOUR

Les ressortissants étrangers souhaitant demeurer en Italie pendant plus de 90 jours doivent être munis d’un visa de long séjour même s’ils proviennent de pays dispensés de visa de transit ou de court séjour.

RAPPEL: Les visas de long séjour permettent à leur titulaire d’effectuer un séjour supérieur à 90 jours.

Ils peuvent être:

  à entrées multiples; 

et autoriser éventuellement le transit (dont la durée doit être inférieure à 5 jours) par un des pays de l’Espace Schengen.

CATÉGORIES ET TYPES DE VISAS

Catégories de visas

Il existe 20 catégories de visas d’entrée dont les mentions sont les suivantes: adoption, affaires, soins médicaux, diplomatique, membre de famille, compétition sportive, visiteur, travailleur indépendant, salarié, salarié en mission, membre d’un ordre religieux, retour, non actif, regroupement familial, études, transit aéroportuaire, transit, transport, tourisme, travail de vacances

Types de visas

Il existe 4 types de visas d’entrée: A, B, C et D.

Visa de type A: transit aéroportuaire;

Visa de type B: transit;

Visa de type C: entrées multiples, valable pour les séjours inférieurs à 90 jours; 

Visa de type D: visa valable pour les séjours supérieurs à 90 jours.

DANIELA SANTANCHÉ: La députée italienne de “Fratelli d’Italia” (droite) traite les migrantes africaines de putains à la télé

STEPHEN OGONGO (CARA ITALIA): “On a besoin d’une régularisation des migrants qui travaillent au noir, cela aiderait les caisses de l’Etat et la dignité de tous”