in

ETHIOPIE: Fasil Yenealem condamné à perpétuité

Presse sous presse!

Un tribunal d’Addis Abeba a condamné à la prison à perpétuité le journaliste éthiopien, Fasil Yenealem, réfugié aux Pays-Bas depuis 2007, sous l’accusation de terrorisme en juin dernier.

 

J’aurais été étonné que la Cour rende un jugement différent car il est clair que mon combat pour la démocratie, les droits de l’homme et la mise en place d’un état de droit n’est ni anodin, ni frivole. Cela signifie que mon combat est juste et que je dois continuer à me battre pour que la démocratie voie le jour en Ethiopie“, a confié Fasil Yenealem, qui n’en est pas à sa première condamnation en Ethiopie. Sa critique de la réélection du Premier ministre Meles Zenawi, lui a valu un an et demi d’emprisonnement dans une cellule éthiopienne.

Yenelaem anime un réseau d’actualité appelé Ethiopian Satellite Television (ESAT) depuis un studio qu’il a construit lui-même à Amsterdam, ou il s’efforce d’y produire un journalisme indépendant pour les habitants de son pays d’origine. Mais il est de plus en plus difficile de faire parvenir une actualité impartiale au pays répressif.

Le gouvernement bloque tous les pôles d’information. L’information est filtrée. L’Internet et Facebook sont désormais très lents“, déplore Yenelaem, qui néammoins n’a pas l’intention d’arrêter, malgré les nombreuses menaces dont il fait l’objet, même aux Pays-Bas.

Nous allons continuer notre émission de télévision. Si nous abandonnons, nous succombons au régime dictatorial de l’Ethiopie.”

GUINEE EQUATORIALE: Mandat d’arrêt en France contre le fils du président Teodoro Obiang pour biens mal acquis

COTE D’IVOIRE: 20è anniversaire de la Paroisse Notre Dame de la visitation de Yamoussoukro