in

ÉTHIOPIE: Boom de l’«éthio – salsa»: la salsa cubaine à l’éthiopienne?

Salsa – zighini?

La musique éthiopienne est extrêmement variée et étroitement liée aux traditions culturelles du pays. Cependant, les jeunes sont également ouverts à d’autres styles musicaux – par exemple la salsa.

La danse et la musique salsa sont devenues populaires assez récemment, il y a environ 6 ans, lorsque les gens ont commencé à suivre des leçons et à aller dans des clubs qui organisaient des soirées sociales de salsa.

Mais ça existe depuis plus d’une vingtaine d’années, depuis qu’un grand nombre de jeunes Ethiopiens ont été envoyés à Cuba pour faire leurs études. Ils sont revenus en emportant avec eux la danse et la musique. La popularité de la salsa s’explique peut-être tout simplement par la différence de ses rythmes et par l’attraction magnétique que la danse exerce entre les danseurs, quand ils s’y prennent bien“, explique Nebiyu Berhanu, l’un des professeurs de salsa les plus renommés d’Addis Abeba.

De nos jours, l’engouement pour la salsa est énorme en Ethiopie. Le groupe Ehsee Havana a également contribué à la cause de la salsa. Composé à la fois de musiciens éthiopiens et de musiciens internationaux basés en Ethiopie, le groupe est le pionnier dans le domaine de l’éthio-salsa, un nouvel hybride entre la musique éthiopienne et la musique latine.

Notre objectif est en premier lieu de combiner la force et la passion de la salsa à la sonorité séduisante et mystique des chansons classiques éthiopiennes. Ensuite, nous voulons introduire cette fusion innovatrice au public le plus large possible – aussi bien au niveau local qu’international. Les points communs entre la musique éthiopienne et la musique salsa s’expliquent peut-être par les origines africaines de la culture et de la musique latines” dit Berhanu.

Mais il se pourrait aussi que ce soit tout simplement leur côté divertissant et romantique“, dit Tim Dodd, le fondateur et chef du groupe Eshee Havana.

 

MALI: Cheick Modibo Diarra nommé Premier ministre de transition

SÉNÉGAL: Affaire de la restitution des véhicules présidentiels