in

ENRICO ROSSI (PD): Droit de vote pour les nés en Italie

«Aujourd’hui, on court le risque de maintenir une partie de la population en état de “parias”».

Motivant sa signature aux deux projets de loi, lancée par la campagne “L’Italia sono anch’io!” (L’Italie, c’est aussi moi), le Président de la Région Toscana, Enrico Rossi, du PD (Parti Démocratique, a déclaré: «Je pense que quiconque est né en Italie doit devenir un citoyen italien»

Les projets de lois concernent le droit à la nationalité italienne (avec des amendements à la loi n ° 91 du 5 février 1992) et les “Règles pour la participation politique et administrative et le droit de vote sans discrimination sur la citoyenneté et la nationalité”.

«Plus de 6000 enfants, naissent chaque année de parents étrangers en Toscane, sur 33.000 naissances. S’il n’y avait pas ces enfants-là, notre population regresserait. À 18 ans, un jeune, né en Italie et pas encore citoyen italien, se sent mutilé, humilié et avili. Reconnaître le “ius soli” est vital pour la sérénité de l’Italie. Je pense pareil pour le droit de vote. Nous courons aujourd’hui le risque de maintenir une partie de la population en état de “parias”. Je sais que l’intégration n’est pas chose simple, que les migrations provoquent des douleurs et des problèmes pour qui part autant que pour qui accueille. Mais je sais aussi qu’il s’agit d’un défi majeur», a expliqué le Président de la Région Toscana.

PRIX IBRAHIM 2011: Classements et scores d’excellence des pays africains

LIBYE: Moutassim capturé! Balles!