in

EGYPTE: Nouveau gouvernement avec des anciens ministres de Hosni Moubarak

“Hosni” soit qui mal y pense?

Plus d’un mois après l’investiture du président Mohamed Morsi, le Premier ministre égyptien Hicham Qandil a choisi son gouvernement télévision d’État. Ce dernier comptera plusieurs personnalités sortantes, en particulier aux ministères des Affaires étrangères, des Finances et de la Défense. Le maréchal Hussein Tantaoui fait partie des élus. Il conserve son poste de ministre de la Défense.

Le nouveau cabinet égyptien est le fruit d’une entente entre la Conseil suprême des forces armées et la confrérie des Frères musulmans. Le ministre des Affaires étrangères, Mohamed Kamel Amr, ainsi que celui des Finances, Momtaz el-Saïd, gardent leur portefeuille. Ils avaient tous les deux été nommés du temps où les militaires coiffaient l’exécutif. Le nouveau ministre de l’Intérieur est l’adjoint du ministre sortant, lui aussi choisi par les militaires.

Quant au ministre de la Défense, son choix relève du Conseil suprême de l’armée, présidé par le maréchal Tantaoui. Ce n’est donc pas le choix du Premier ministre. Les Frères musulmans et leurs proches ont, quant à eux, obtenus une dizaine de ministères dont la Justice, la Santé et l’Enseignement supérieur.

Les salafistes n’ont rien obtenu après l’exclusion de Mohamed Yousri, qui avait été pressenti pour le ministère des Biens religieux. Les membres des partis laïcs ont, pour leur part, refusé de participer au cabinet. Ils objectent à la personne même du Premier ministre, jugé incompétent et surtout islamiste, même s’il ne fait pas partie officiellement Frères musulmans.

JO LONDRES 2012: L’Egypte bat le Belarus 3-1 et se qualifie aux quarts de finale

CAMEROUN: “L’histoire cachée du peuple africain” de Gilles Kounkou