in

EGYPTE: 183 islamistes condamnés à la peine capitale

Que de peines! 

En Egypte, la cour d’assises de Guizeh a condamné à mort 183 personnes pour le meurtre de treize policiers en août 2013 dans le village de Kerdassa, au sud-ouest du Caire. Les condamnés sont des partisans du président Frère musulman destitué Mohamed Morsi. 

alt

En Egypte, la cour d’assises de Guizeh a condamné à mort 183 personnes pour le meurtre de treize policiers en août 2013 dans le village de Kerdassa, au sud-ouest du Caire. Les condamnés sont des partisans du président Frère musulman destitué Mohamed Morsi. Il s’agit d’un des jugements les plus draconiens prononcés par un tribunal égyptien à l’encontre des Frères musulmans et leurs sympathisants. En juin 2014, la cour d’assises de Minieh avait, elle aussi, condamné à mort 183 islamistes, dont le guide suprême des Frères musulmans, Mohamad Badie, pour le meurtre de policiers.

Dans les deux cas, l’appel est automatiquement accepté par la Cour de cassation et les accusés sont jugés devant une nouvelle cour. En cas de nouvelle condamnation, il leur reste un autre recours devant la Cour de cassation.

Depuis la destitution du président Mohamed Morsi, il y a 18 mois, près de 400 peines de mort ont été prononcées à l’encontre des Frères musulmans et de leurs partisans.

Aucune exécution n’a par contre eu lieu. Il s’agit, selon des avocats, de peines visant à avoir un effet dissuasif et qui sont difficilement applicables. Par ailleurs, un nouveau procès attend l’ex-président Morsi le 15 février pour «remise de documents confidentiels au Qatar».

TONY PARKER: Le français élu Basketteur européen de l’année 2014

GRACE DECCA: Dans son nouvel album “Mouna”, la star camerounaise du makossa vire au gospel (Vidéo)