in

ÉGLISE ÉVANGÉLIQUE DU GABON: Le Révérend Assoumou préside le Synode annuel de l’Ogoué-Estuaire

Assoumou… assume!

Les travaux du synode extraordinaire annuel de la région synodale Ogooué-Estuaire, axés sur le bilan global de la gestion des affaires de l’église, se sont ouvertsi à la paroisse protestante du Foyer (9 ème étage), de Libreville, en présence de plusieurs délégués de l’ensemble de la région, des pasteurs et anciens de l’église, ainsi que du premier responsable de l’Eglise Evangélique du Gabon, Glissant Assoumou.

Le synode a démarré par un culte officié par le secrétaire général de l’Eglise Evangélique du Gabon, Basile Nguema Ollogho, et dont la prédication a constitué une sorte d’interpellation des responsables à tous les niveaux de la chaine sur l’état actuel de ce groupe religieux.

Cette rencontre se veut donc être une véritable plate forme, favorable à la critique et à la dénonciation de ce qui constitue un frein, en vue de permettre l’avancement de cette église.

Entre autres points d’achoppement soumis à l’ordre du jour, figure la situation rotative de la présidence de cette église, un système mis en place depuis mil neuf cent quatre vingt dix sept (1997), mais qui aurait démontré des limites, allant jusqu’à causer une certaine inertie dans le fonctionnement de cette congrégation religieuse.

Pour Raymond Akita, le président de cette région synodale, les travaux qui visent essentiellement à redynamiser le fonctionnement de l’Eglise dans toutes ces composantes, sont basés sur l’Amour et la paix, afin de parvenir à des résultats concrets, profitables à toute l’église et à Dieu.

Lorsqu’on se souvient encore de ces dissensions qui ont longtemps émaillé le bon fonctionnement de l’Eglise Evangélique du Gabon.

«Il est important qu’au cours de ces travaux, nous sachions prendre en compte les intérêts des autres, rechercher premièrement la paix et l’amour, afin que le “moi” diminue et que seul Dieu croisse. Ce n’est qu’en taisant nos intérêts personnels que nous parviendrons à travailler conformément à la parole de Dieu», a expliqué Basile Nguéma Allogho, secrétaire général de l’Eglise Evangélique du Gabon (EEG).

 

ROBIN GIBB: le chanteur des Bee Gees est mort à l’âge de 62 ans

SÉISME EN ITALIE: Le marocain Tarik Naouch est une des victimes