in

ECONOMIE AFRICAINE: Le compte Ecobank pour la diaspora africaine (CEDA)

Le CEDA est le nouveau-né des produits innivants de la Banque Panafricaine.

Le groupe Ecobank a procédé, à Ouagadougou, au lancement de son tout nouveau produit, le compte diaspora avec sa carte bancaire, la “carte diaspora”. Ce nouveau-né a été conçu pour répondre aux besoins des immigrés africains de la diaspora. En tant que produit innovant, cette carte bancaire se reconnaît par sa couleur noire symbolisant l’Afrique sub-saharienne.

Le Compte ECOBANK pour la Diaspora Africaine (CEDA) est le tout premier-né des produits de la banque panafricaine, Ecobank. Pour une large connaissance de ce produit, une cérémonie de lancement a eu lieu, dans la capitale burkinabè. L’objectif de la mise en place du CEDA est de répondre aux besoins des immigrés africains de la diaspora.

A en croire le Directeur général (DG) d’Ecobank, Roger Dah-Achinanon, ces derniers sont une cible assez active d’Ecobank qui n’est pas prise en compte dans sa spécificité. Pour lui, plus que les nationaux, les immigrés africains veulent aussi bien investir dans leur pays d’origine que de gérer leurs finances dans leur pays d’accueil. Ce qui complique, selon le DG de la banque, leurs opérations bancaires s’ils doivent s’en tenir au système classique.

«ECOBANK ne cesse d’investir dans le développement de l’Afrique. Le CEDA n’est qu’un exemple de la manière dont nos produits font bénéficier des services financiers stables», a affirmé Roger Dah-Achinanon.

Le directeur du domestic bank, Boukary Delma, dira ceci:  «L’ouverture d’un compte ECOBANK pour la diaspora africaine offre plusieurs avantages». Entre autres avantages, il a mentionné quatre points essentiels.

■ l’ouverture simultanée de compte courant/épargne à la fois dans les filiales des pays où l’immigré africain réside et dans son pays d’origine;

■ les comptes sont ouverts en monnaie locale dans les pays de résidence et d’origine;

■ le CEDA peut être utilisé facilement à partir de n’importe laquelle des 31 filiales d’ECOBANK;

■ une accessibilité à son argent 24h/24, 7h/7 à plus de 800 ATM dans 33 filiales.

Quant aux avantages liés à la carte, Boukary Delma a fait cas de la rapidité du transfert et de l’octroi gratuit de produits annexes tels que le carnet de chèque annuel, les SMS alert, l’Internet banking, le relevé via Internet et le e- alert.

Il a également confié que le thème du CEDA s’articule autour de la notion de «héro». En effet, Ecobank considère que la clientèle de la diaspora est une cible à valoriser car elle est composée de personnes qui font preuve de courage. Ce courage s’exprime, d’une part, par le fait de quitter ses proches dans le but de travailler ailleurs pour un avenir meilleur et, d’autre part, le fait d’affronter les barrières (linguistiques, culturelles…) d’un autre pays pour y travailler en toute légalité. Ce sont ces personnes qu’Ecobank appelle «héros»!

Pour l’année 2011, c’est Harouna Dia, poissonnier d’origine sénégalaise et vivant au Burkina, qui a été retenu, d’après le directeur du domestic bank, pour sa fidélité à Ecobank. C’est ainsi que la cérémonie s’est achevée avec la remise du trophée à l’élu de l’année, Harouna Dia.

GIAPPONE: Presentatore Tv si ammala di leucemia dopo aver mangiato in diretta verdure di Fukushima

CÔTE D’IVOIRE: Henri…ra bien qui rira le dernier!