in , ,

“DECRETO RILANCIO” – Toutes les indemnités (Bonus 500, 600 et 1000 euros) du ‘Décret de Relance’ par catégories de travailleurs en Italie

Avec le “Decreto Rilancio” du 19/05/2020, le gouvernement Conte a mis en place une manœuvre massive en faveur des familles et des entreprises durement touchées par l’urgence Covid 19.

Mais à quoi les travailleurs ont-ils droit exactement? Aux travailleurs appartenant à des ménages qui perçoivent déjà le “Reddito di cittadinanza” (Revenu de citoyen), d’un montant inférieur au “Bonus”, le “Reddito di cittadinanza” sera complétée jusqu’à atteindre le montant du “Bonus en question.

N.B.: Les allocations ne peuvent pas être combinées. Ils peuvent être combinés avec l’allocation d’invalidité ordinaire.

Voici l’ensemble des allocations réparties par type de travailleur.

PROFESSIONNELS, TRAVAILLEURS “CO.CO.CO.” ET INDEPENDANTS

Professions libres “co.co.co.” (collaboration coordonnée continuelle)

Aux professionnels indépendants et “co.co.co.” (collaboration coordonnée continuelle) déjà bénéficiaires, pour le mois de mars, du ‘Bonus’ de 600 euros, une indemnité du même montant est automatiquement versée par l’INPS (Institut National de Prévoyance Sociale) pour le mois d’avril 2020.

Professions libres inscrits à la gestion séparée de l’INPS

Une allocation de 1.000 euros est versée, pour le mois de mai 2020, aux professions libres remplissant les conditions suivantes:

  • inscription à la gestion séparée de l’INPS (Institut National de Prévoyance Sociale);
  • “partita IVA” (titulaire de numéro de TVA) et inscrits à l’INPS (Institut National de Prévoyance Sociale);
  • aucune pension et aucune inscription à d’autres régimes obligatoires de sécurité sociale;
  • et avoir subi des pertes attestées, consistant en une réduction d’au moins 33% des revenus au second bimestre (mars – avril) de 2020 par rapport au second bimestre de 2019).

IMPORTANT: On doit présenter à l’INPS la demande dans laquelle on certifie de remplir les conditions requises.

Travailleurs “co.co.co.” inscrits à la gestion séparée de l’INPS

Ont droit à une indemnité, pour le mois de mai 2020, égale à 1.000 euros, les travailleurs “co.co.co.” (collaboration coordonnée continuelle) remplissant les conditions suivantes:

salariés qui sont inscrits à l’INPS (Institut national italien de sécurité sociale) en tant que co.co.co. inscrits à l’INPS (Institut national italien de sécurité sociale)
Les salariés affiliés à la direction distincte de l’INPS (Institut italien de sécurité sociale) qui ne sont pas retraités et qui ne sont pas affiliés à d’autres régimes obligatoires de sécurité sociale, avec des exigences spécifiques, ont droit à une indemnité pour le mois de mai 2020 égale à 1 000 euros.

Indépendants inscrits à la gestion spéciale AGO
Les travailleurs indépendants qui sont membres de la direction spéciale de l’assurance générale obligatoire (AGO) et qui bénéficient déjà de l’allocation de 600 euros pour mars 2020 recevront également une allocation du même montant pour avril 2020.

Travailleurs du tourisme saisonnier et des stations thermales
Les travailleurs saisonniers du tourisme et des stations thermales qui bénéficient déjà de l’allocation de 600 euros pour mars 2020 recevront une allocation du même montant pour avril 2020 et 1000 euros pour mai. La même indemnité est versée aux travailleurs employés par les entreprises utilisatrices du même secteur qui ont mis fin involontairement à leur relation de travail entre le 1er janvier 2019 et le 17 mars 2020 et qui ne bénéficient pas d’une pension ou d’une relation de travail avec la NASPI à la date d’entrée en vigueur du décret de relance.

Les travailleurs du secteur agricole
Les travailleurs du secteur agricole qui bénéficient déjà de l’allocation de 600 euros pour le mois de mars, recevront une allocation de 500 euros pour le mois d’avril 2020.

Travailleurs salariés et indépendants
Pour les mois d’avril et mai, une allocation de 600 euros par mois est versée aux salariés et aux travailleurs indépendants (travailleurs saisonniers appartenant à des secteurs autres que le tourisme et les stations thermales ; travailleurs intermittents ayant travaillé au moins trente jours entre le 1er janvier 2019 et le 31 janvier 2020 ; les travailleurs indépendants, non assujettis à la TVA et non inscrits à d’autres régimes obligatoires de sécurité sociale ; les personnes chargées de la vente à domicile) qui, en raison de l’urgence épidémiologique par COVID 19, ont cessé, réduit ou suspendu leur activité ou leur relation de travail, à condition qu’ils n’aient pas de contrat de travail à durée indéterminée autre que le contrat intermittent et qu’ils ne soient pas retraités.

Les travailleurs membres du FPLS
Les travailleurs qui sont affiliés au Fonds des travailleurs du spectacle, avec au moins 30 cotisations journalières versées en 2019 à ce même Fonds, donnant lieu à un revenu ne dépassant pas 50 000 euros, et qui n’ont pas de pension, reçoivent une indemnité de 600 euros pour chacun des mois d’avril et mai 2020, à condition qu’ils n’aient pas de relation de travail ou qu’ils n’aient pas de pension à la date d’entrée en vigueur de la règle. L’indemnité est également versée aux travailleurs inscrits au FPLS ayant versé au moins 7 cotisations journalières en 2019, ce qui donne un revenu ne dépassant pas 35 000 euros.

Comments

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Loading…

Comments

comments

OPEN “ARMS…TIZIO”?

“DECRETO RILANCIO” – Déplacements interrégionaux à partir du 3 juin en Italie: nouveautés en voiture; doutes sur motos et scooters