in ,

“DECRETO RILANCIO” – Déplacements interrégionaux à partir du 3 juin en Italie: nouveautés en voiture; doutes sur motos et scooters

Enfin, à partir du mercredi 3 juin, il est possible de voyager en dehors de sa propre région pour n’importe quel motif. Voici les nouvelles dans la FAQ (Demandes les plus fréquentes) du gouvernement.

Malgré le “niet” de certaines régions, il est enfin possible, à partir du mercredi 03/06/2020, de voyager en dehors de sa propre région pour n’importe quel motif. Elles ne seront donc plus limitées aux restrictions précédemment introduites par le gouvernement pour la gestion de l’urgence sanitaire de la Phase 2.

À partir du 03/06/2020, plus de motif de travail, urgence absolue et raisons de santé pour soi-même ou un proche qui en a besoin, ne s’appliqueront donc plus. Par conséquent, l’auto-certification ne sera plus nécessaire non plus, sauf dans un cas.
Les déplacements interrégionaux peuvent en tout cas être limités, uniquement par des mesures étatiques (décrets du Premier ministre ou ordonnances du ministre de la Santé), en ce qui concerne des zones spécifiques du territoire national, selon des principes d’adéquation et de proportionnalité au risque épidémiologique effectivement présent dans ces zones.

PERSONNES AVEC SYMPTÔMES OU POSITIVES AU COVID-19

Les règles précédentes sur les symptômes liés au Covid-19 restent en vigueur. Il existe des restrictions de voyage pour les personnes qui présentent des symptômes d’infection respiratoire et une fièvre supérieure à 37,5°: ces personnes doivent rester chez elles et limiter autant que possible leurs contacts sociaux, en contactant leur médecin.

RAPPEL: Pour les personnes soumises à la mesure de quarantaine, il y a une interdiction absolue de quitter la maison parce qu’elles ont été testées positives pour le virus.

DÉPLACEMENT EN VOITURE

L’utilisation des voitures et autres moyens de locomotion entre personnes non résidentes est possible, à condition que les mêmes mesures de précaution soient observées que pour les transports non réguliers: c’est-à-dire uniquement la présence du conducteur à l’avant de la voiture et un maximum de deux passagers pour chaque rangée supplémentaire de sièges arrière, avec l’obligation pour tous les passagers de porter le masque.

RAPPEL: L’obligation de porter le masque ne peut être levée que si la voiture est équipée d’un séparateur physique (plexiglas) entre les rangées avant et arrière de la voiture: dans ce cas, seul le conducteur est autorisé à monter dans la rangée avant et un seul passager dans la rangée arrière.

N.B.: Aucune de ces limites ne s’applique si les véhicules ne sont utilisés que par des personnes vivant ensemble.

TRANSPORT EN COMMUN

Transports publics locaux

En ce qui concerne les transports publics, les accès sont limités afin de respecter la distance interpersonnelle. L’utilisation d’un masque ou d’un autre équipement de protection respiratoire est obligatoire. Les instructions des autorités locales compétentes et du personnel de transport doivent également être suivies.

Transports publics en ligne

Pour le transport public en ligne, pour les activités de transport terrestre, maritime, ferroviaire, aérien, lacustre et fluvial, les règles du “Protocole réglementaire commun pour l’endiguement de la propagation de COVID-19 dans le secteur du transport et de la logistique” signé le 20/03/2020 (annexe 14 du DPCMdu 17/05/2020), ainsi que les “Lignes directrices pour l’information des utilisateurs et les modalités organisationnelles pour l’endiguement de la propagation de COVID-19” (annexe 15 du même DPCM) restent en vigueur.

DÉPLACEMENT À MOTO ET SCOOTER

Des doutes subsistent quant à l’utilisation des motos ou des scooters: la FAQ du gouvernement, après avoir donné des indications initiales sur le sujet, ne traite plus la question.

Il est évident que si on porte un casque même parmi les non-résidents, le port du masque n’est plus nécessaire, mais il pourrait être utile en cas de casque ouvert. Mais il n’y a rien d’explicite à cet égard.

“DECRETO RILANCIO” – Toutes les indemnités (Bonus 500, 600 et 1000 euros) du ‘Décret de Relance’ par catégories de travailleurs en Italie

CORONAVIRUS – Adieu à l’auto-certification à partir du 3 juin en Italie (sauf dans un cas)