in

DÉCRET “CURA ITALIA” – Toutes les nouveautés contenues dans le D.P.C.M. du 26 avril: 5) Banques, services financiers et assurances – Transports publics – “Smart-work” (Télétravail)

Le Président du Conseil Giuseppe Conte a signé le D.P.C.M. (Décret du Président du Conseil des Ministres) du 26 avril contenant toutes les indications pour la Phase 2 de la gestion de l’urgence coronavirus en Italie. Le texte du décret explique dans quelles circonstances il est possible de se déplacer et ce qui va changer à partir du 4 mai. Les nouvelles mesures resteront en vigueur jusqu’au 17 mai.

BANQUES, SERVICES FINANCIERS ET ASSURANCES

Restent garantis “les services bancaires, financiers et d’assurance, ainsi que les activités du secteur agricole, de l’élevage et de la transformation agroalimentaire, y compris les chaînes d’approvisionnement qui fournissent des biens et des services”.

TRANSPORTS PUBLICS

Le service de transport local sera programmé par les Présidents de Régions pour assurer son fonctionnement essentiel.

Le ministère des transports peut prévoir de nouvelles “réductions, suspensions ou limitations des services de transport, notamment international, automobile, ferroviaire, aérien, maritime et fluvial, y compris en imposant des obligations spécifiques aux utilisateurs, aux équipages, ainsi qu’aux transporteurs et aux propriétaires de navires”.

Les sociétés de transport public, y compris les sociétés de transport public long courrier, adoptent des mesures extraordinaires d’assainissement des véhicules, répétées à intervalles rapprochés“.

“SMART-WORK” (TÉLÉTRAVAIL)

Il est souligné également l’importance du “smart-work” (télétravail) dans la phase 2: le télétravail peut encore “être appliqué par les employeurs privés à chaque travail”. Mais “dans tous les cas, il est recommandé aux employeurs publics et privés de promouvoir l’utilisation des périodes de congés ordinaires et de vacances“.

En ce qui concerne les activités professionnelles, les recommandations contenues dans le décret prévoient également l’adoption de “protocoles de sécurité anti-comptabilité et, lorsque cela n’est pas possible, le respect de la distance interpersonnelle d’un mètre comme principale mesure de confinement, avec l’adoption d’instruments de protection individuelle“.

Les opérations d’assainissement sur le lieu de travail sont “encouragées, en utilisant également des formes d’amortisseurs sociaux“.

“BONUS 600 EURO” – Nouveautés concernant la ‘prime de 600 euros’: changements d’heures pour les demandes et variations des paiements

HYGIÈNE: Comment nettoyer les rideaux de douche