in ,

DÉCRET “CURA ITALIA”: Augmentation des fonds pour les PME et les “partita IVA” (Titulaires de numéros de TVA)

Moratoire jusqu’au 30/09/2020 pour les prêts aux micro-entreprises, PME (Petites et Moyennes Entreprises), professions libérales et entreprises individuelles, et liquidité immédiate pour les “partita IVA) (titulaires de numéros de TVA).

Il faut 15 milliards euros aujourd’hui et au moins 45 milliards euros d’ici 2020. il est prévu que l’urgence sanitaire en Italie au cours des3 prochains mois aura un impact sur le fonds de roulement des PME estimé entre 10 et 19 milliards euros sur un total de 342 milliards de créances et de dettes commerciales.

LE PROBLÈME DES LIQUIDITÉS

L’un des problèmes les plus graves est le prolongement des délais, de l’ordre de 20 jours sur 190 milliards de créances commerciales et de 10 jours sur 152 milliards de dettes envers les fournisseurs. Selon les analystes, le total des besoins de financement pour l’ensemble de l’année 2020, y compris les remboursements des dettes financières arrivant à échéance et les investissements, pourrait atteindre jusqu’à 45 milliards. Et près de 50% concerneront les entreprises des régions Lombardia (27%), Veneto (12%) et Emilia Romagna (10%), les plus touchées par l’urgence sanitaire.

Pour endiguer le problème de liquidité, le Ministère de l’Economie et des Finances, la Banque d’Italie, l’ABI (Association Bancaire Italienne) et le MCC (Mediocredito Centrale) veulent garantir l’utilisation rapide des mesures de soutien aux liquidités adoptées par le gouvernement avec le Décret “Cura Italia”. Le groupe de travail s’efforcera de faire connaître les nouvelles procédures aux banques et aux parties prenantes et de faciliter leur utilisation.

MORATOIRE JUSQU’AU 30/09/2020

En particulier, cette mesure a permis d’adopter un moratoire jusqu’au 30/09/2020 septembre pour les prêts aux micro-entreprises, aux PME, aux professionnels et aux entreprises individuelles, tandis que le fonctionnement du Fonds de garantie des PME, géré par le Mcc, a été renforcé et étendu.

FONDS DE GARANTIE

La garantie du Fonds de garantie est de 80% du montant, et de 90% dans le cas de la réassurance de lignes de crédit, pour tous les prêts jusqu’à 1,5 million euros, sous réserve de la possibilité de couvrir 80% également pour les prêts jusqu’à 2,5 millions euros, lorsque certaines conditions sont remplies:

  • entrepreneuriat féminin;
  • prêts dans le sud de l’Italie;
  • financement des investissements;
  • prêts d’un montant maximal de 5 millions euros relevant des domaines d’activité également couverts par les sections spéciales du Fonds de garantie en question.

LIQUIDITÉ IMMÉDIATE POUR LES “PARTITA IVA”

Il est également prévu de lancer une ligne de liquidité immédiate jusqu’à 3.000 euros pour les “partita IVA” (titulaire de numéros de TVA), même s’ils ne sont pas inscrits au registre des entreprises, avec un accès sans évaluation par le Fonds, en plus des garanties de 80% déjà en place sur les micro-crédits et les prêts jusqu’à 25 000 euros, le montant dit réduit.

DÉCRET “CURA ITALIA”: Comment fonctionnent les nouveaux “buoni-pasto” (coupons-repas) Coronavirus et qui y a droit ?

SCHERZI DA CORONAVIRUS?