in

CYCLISME: L’Erythréen Mekseb Debesay vainqueur du Critérium de Sétif

Au sprint final! 

Le coureur érythréen Mekseb Debesay a remporté, dimanche 15 mars, le Critérium international de Sétif, 5ème épreuve du GTAC-2015, devant les Algériens Abdelbasat Hanachi du GS Pétrolier et Hamza Fayçal du Club Sovac. 

alt

L’Erythréen, vainqueur du Tour international de Blida, a franchi la ligne d’arrivée au sprint final en réalisant un temps de 2h05:24 devant Hanachi (2h05:24) et Hamza Fayçal (2h05:24).

Le Critérium international de Sétif a été tracé autour du siège de la wilaya de Sétif, sur un parcours total de 96 kilomètres, finalisé en 30 tours (3,2 km x 30 tours), avec la participation de 71 coureurs.

Trois coureurs dont deux Algériens (Kerrar Ayoub et Mansouri Abderahmane), ont pris les choses en main en prenant la tête de la course dès le 5ème tour, reléguant le peloton à plus de 40 secondes. En arrivant au 14e tour, Kerrar Ayoub du GS Pétrolier, a été victime d’une chute, laissant seuls en tête l’Erythréen Abraham Meron et l’Algérien Mansouri Abderahmane.

Dans les 8 derniers tours, l’Algérien Mansouri Abderahmane du Club Sovac, a pris seul les devants, sans pour autant arriver à prendre une avance sécurisante par rapport au peloton, mené par les coureurs érythréens et algériens du GS Pétroliers.

Au sprint final, le coureur érythréen Mekseb Debesay, élu meilleur cycliste africain de l’année 2014, a confirmé une nouvelle fois qu’il est non seulement un grimpeur hors norme, mais également un athlète qui possède des qualités de sprinteur.

SOUS L’ARBRE A PALABRES 

Mekseb Debesay (vainqueur)  

C’était une course très disputée au sprint final avec la présence des Algériens Hanachi et Barbari. Certes, je suis connu pour mes qualités du grimpeur, mais aujourd’hui j’ai prouvé aussi que je suis un sprinteur. J’ai lancé le sprint à 200 m de la ligne devant Hanachi que je connais très bien. Je remercie mes coéquipiers qui m’ont aidé à remporter cette nouvelle victoire“.

Hanachi Abdelbasat (2ème place)  

C’était une course très disputée à la fin, mais malheureusement, je n’avais pas assez de chance pour remporter cette épreuve. Mes coéquipiers ont énormément travaillé pour me préparer au sprint final, mais l’Erythréen a été plus fort que moi. Nous allons continuer à travailler pour gagner d’autres étapes au Tour international de Sétif“.

Abderrahmane Mansouri (3ème place)  

J’aurais voulu gagner cette épreuve, mais je me suis retrouvé devant des coureurs sprinteurs. Les Erythréens ont mené la course et ils ont remporté ce critérium. Je me sentais très en jambe pour réaliser quelque chose, mais les cinq derniers tours ont été difficiles pour moi“.

TRAVAIL DOMESTIQUE: Salaires minimums pour l’année 2015!

ISLAM: Des imams “made in Morocco” pour la France