in , ,

COVID-19: Quelles amendes risque qui ne respecte pas les règles du nouveau DPCM en Italie

Depuis le 06/11/2020 et jusqu’au 03/12/2020, les nouvelles restrictions contenues du nouveau DPCM (Décret du Président du Conseil des Ministres) sont en vigueur. L’Italie s’est divisée en trois zones de macro-risque et pour les zones rouges, elles seront valables pendant deux semaines et non un mois, ensuite on verra.

COUVRE-FEU

Tant dans les zones jaunes de gravité moyenne que dans les zones oranges à risque élevé de Covid-19, le couvre-feu est en vigueur de 22h00 à 05h00 du matin, sauf pour les déplacements motivés par des besoins professionnels avérés, des situations de nécessité ou des raisons de santé.

DEPLACEMENTS

Transports Publics

En tout état de cause, il est fortement recommandé à toute personne, tout au long de la journée, de ne pas se déplacer, avec les transports publics ou privés, sauf pour motifs de travail, d’études, de santé, ou des situations de besoin ou pour exercer des activités ou utiliser des services non suspendus.

Zones rouges

Dans les zones rouges, où la courbe épidémiologique touche des niveaux de “gravité maximale”, il est également interdit de se déplacer dans sa propre commune à tout moment, sauf ici aussi pour les déplacements motivés par des besoins professionnels avérés, des situations de besoin ou pour des raisons de santé.

Auto-certification

Pour pouvoir se déplacer, il est toujours nécessaire de s’auto-certifier (que vous pouvez télécharger ici). Les raisons sont les mêmes que celles des premiers mois de la pandémie: le travail, la santé et la nécessité.

AMENDES

Que se passe-t-il si on ne respecte pas les règles, se déplaçant sans raison? Y a-t-il des sanctions? Oui, et meme salées.

Déplacements non autorisés

Ceux qui n’ont pas de raison valable de circuler peuvent se voir infliger une amende de 280 euros, qui peut aller jusqu’à 560 euros en cas de récidive.

Violation de la quarantaine

Pour ceux qui violent la quarantaine, est prévue une peine pénale consistant en les suivantes sanctions:

  • arrestation de 3 à 18 mois;
  • et une amende allant de 500 à 5.000 euros.

Restaurants

Dans les zones jaunes, et uniquement ici, les bars et les restaurants restent ouverts de 5h00 à 18h00, en respectant les règles suivantes:

  • un nombre maximum de clients à l’intérieur;
  • un maximum de 4 personnes assises à table;
  • et l’obligation de porter un masque, sauf pour boire et manger.

En cas de violation des règles dans ce cas, on risque les sanctions suivantes:

  • amendes de 280 à 560 euros;
  • fermeture pendant 5 jours.

VIOLATIONS NON SANCTIONNEES

Il n’y a cependant pas de sanctions pour la violation des recommandations contenues dans le DPCM. Parmi celles-ci, l’invitation à se déplacer le moins possible même lorsque, comme dans les zones jaunes, il est encore possible de passer de:

  • une commune à une autre;
  • ou une région à une autre.

“REDDITO DI CITTADINANZA”: Recalcul du montant du ‘Revenu de citoyen’ en 2021 en Italie: pourquoi et pour qui

ISEE: Comment calculer l’Indicateur de la Situation Economique Equivalente d’un ménage familial en Italie