in

COTE D’IVOIRE: Scandale en vue – Des prostituées chez les Eléphants avant Belgique – Côte d’Ivoire?

Foot…balles ou vérité?

Le match amical Belgique – Côte d’Ivoire du 5 mars dernier continue de susciter des remous en Côte d’Ivoire, plus d’un mois après. Si sur la pelouse, les Eléphants ont montré du caractère en remontant un handicap de 2 buts (2-2), il n’en demeure pas moins que la presse locale soupçonne des événements non conformes à la règle à Bruxelles.

altSelon le journal Abidjan Sports repris par des médias internationaux, les joueurs auraient introduit dans leurs chambres deux jours avant le match des prostituées.

Le groupe ivoire s’est offert une nuit blanche, le lundi 3 mars, dans son hôtel à Bruxelles. Plusieurs joueurs ont profité d’un laisser-aller pour introduire dans leurs chambres des prostituées» écrit Abidjan Sports. La publication fait d’ailleurs intervenir un ancien international qui soutient que les Eléphants ne sont pas à leurs débuts.

La FIF dément!

«Déjà à New York, au mois d’août dernier, des joueurs ont eu la visite de prostituées avant le match amical face au Mexique (défaite 1-4). Les réunions, les amendes ne servent à rien, puisque ça continue. A Abidjan, à domicile, c’est plus grave. Je n’ai rien contre le sélectionneur Sabri Lamouchi, mais il n’a aucune autorité sur le groupe“, rapporte Abidjan Sports.

Du côté de la FIF (Fédération ivoirienne de football), on dément ces informations.

A Bruxelles, nous étions logés dans un quartier huppé, près des institutions de l’Union Européenne, une zone sécurisée et interdite à ce genre de pratiques” , a précisé Eric Kacou, le responsable du service communication de la FIF.

En somme c’est la vérité ou des balles?

MARATHON DE PARIS: Flomena Cheyech gagne et perdure la tradition kenyane

NIGER: Inauguration de la première gare ferroviaire à Niamey