in

COTE D’IVOIRE: Jubilé de Diamant du cardinal Bernard Agré

Un cardinal… Agréé!

L’Eglise catholique de Côte d’Ivoire a décidé de célébrer les 60 ans de sacerdoce du cardinal Bernard Agré, à partir de vendredi 19 juillet, par un colloque, à l’auditorium de la cathédrale Saint-Paul du Plateau. “Vision pastorale du cardinal Bernard Agré” est le thème de cette réunion qui va s’est tenue de 10 h à 13 h.

altDe 17 h à 20 h 30, il y a eu, à la paroisse Notre Dame de l’Incarnation, à la Riviera-Palmeraie, la louange, les témoignages, les prières et des projections de films sur les œuvres du cardinal Bernard Agré.

Le 20 juillet, de 10 h à 12 h 30, une messe solennelle d’action de grâce s’est déroulée à la paroisse Saint-Ambroise du Jubilé d’Angré.

Dimanche 28 juillet sera le clou du “Jubilé de diamant” du cardinal qui va dire une messe au Sanctuaire Marial d’ Attécoubé.

Né à Monga, dans le diocèse d’Abidjan, Bernard Agré est baptisé à 6 ans, à Memni, sa ville d’origine où il reçoit son instruction primaire, de 1936 à 1941. Il continue sa scolarité au Petit séminaire de Bingerville, de 1941 à 1947, avant d’entrer au Grand séminaire de la ville pour ses études de philosophie, de 1947 à 1948. Il part ensuite à Ouidah, au Dahomey (actuel Bénin), où il suit des études de théologie, de 1948 à 1953.

Après avoir été ordonné prêtre, le 20 juillet 1953, il devient vicaire à Dabou pendant 3 ans. Il enseigne en même temps, et devient en 1956, recteur du pré-séminaire de Bingerville.

Cardinal Agré interrompt son ministère, de 1957 à 1960, pour étudier le droit canonique et la théologie à l’Université pontificale urbanienne, à Rome, où il obtient un doctorat.

De retour dans le diocèse d’Abidjan, il est successivement curé de la paroisse Notre-Dame de Treichville, de 1960 à 1962, puis vicaire général chargé de l’éducation et des séminaires.

Nommé évêque de Man le 8 juin 1968, le Cardinal Agré a été consacré le 3 octobre suivant par le cardinal Bernard Yago et a présidé la Conférence Episcopale Régionale de l’Afrique de l’Ouest (CERAO) de 1985 à 1991. Le 6 juin 1992, il est nommé premier évêque de Yamoussoukro.

Cette nouvelle capitale administrative abrite une grande basilique que le Pape Jean-Paul II a consacrée. Le 19 décembre 1994, il est nommé archevêque d’Abidjan. Il démissionne de cette charge à 80 ans, le 2 mai 2006.

Bernard Agré a été créé cardinal par Jean-Paul II, lors du consistoire du 21 février 2001, avec le titre de cardinal-prêtre de S. Giovanni Crisostomo a Monte Sacro Alto.

SHAGGY: Festival de Carthage – Mister Lover a comblé son public

STAGE DANSES ET PERCUSSIONS: Avec Barbara Mousy – Du 10 au 18 août au Lac Trasimeno