in

COTE D’IVOIRE: Depuis la CPI, Blé Goudé annonce son soutien à Affi N’Guessan?

N’Guessan Affi…dataire du parti? 

Depuis la Haye où il se trouve, Blé Goudé aurait donné son onction à Affi N’Guessan pour la gestion du parti. Même si l’information circule sous cape en interne, elle est bien connue des “TSA”, c’est-à-dire des “Tout sauf Affi”. Et beaucoup parmi eux n’en reviennent pas au point de faire profil bas devant le président du FPI. 

alt

Depuis la Haye où il se trouve, Blé Goudé aurait donné son onction à Affi N’Guessan pour la gestion du parti. Même si l’information circule sous cape en interne, elle est bien connue des “TSA”, c’est-à-dire des “Tout sauf Affi”. Et beaucoup parmi eux n’en reviennent pas au point de faire profil bas devant le président du FPI. Cependant, devant leurs militants, ils tentent de dénier à Affi sa popularité qui va crescendo au sein du parti. L’ancien maire de Bongouanou, conscient du soutien de celui (Blé Goudé) qui a toujours été une icône au sein de la jeunesse de ce parti, n’entend pas lâcher du leste. En effet, Blé et Affi regardent dans la même direction. Ils n’entendent pas voir leur parti gérer par procuration, voire depuis les geôles de la Haye. Notre informateur fait savoir que le soutien de Blé Goudé vient du fait que l’on ne peut maintenir un parti en ordre de bataille s’il n’y a pas de chef en tant que tel. Pour Blé, la gestion par procuration ne saurait être la solution.

«Cela affaiblirait le FPI et conduirait à sa mort. L’avenir politique du FPI ne se trouve pas dans une prison mais bien hors de la Haye. Affi cherche à pérenniser le parti et non à le diviser. Gbagbo même sait qu’Affi est dans le vrai et qu’il a toujours fait preuve de loyauté. Sinon, il ne l’aurait pas désigné comme son directeur de campagne aux dernières élections», explique une source très proche de Laurent Gbagbo, qui ne manque pas de relever que des personnes utilisent le silence de leur mentor Gbagbo pour intoxiquer les militants. Ce qui démontre l’égoïsme et l’égocentrisme qui ont toujours habité certaines personnes.

«Il y a des individus qui n’ont jamais milité ouvertement au FPI et qui continuent d’utiliser le nom de Gbagbo comme fonds de commerce. Ces personnes se sont enrichies sous Gbagbo et ne sont jamais revenues au pays après avoir pris la poudre d’escampette. Ceux qui aiment le parti, ceux qui veulent la survie du parti savent que l’avenir du FPI ne s’accommode pas de gestion-fiction», préciserait la source.

Des propos en phase avec les aspirations de Blé Goudé qui estime aussi qu’un parti sérieux est celui qui aspire à prendre le pouvoir après avoir tiré les leçons de certaines actions. Il soutient aussi que c’est l’union qui doit prévaloir dans un parti et non la division tant prônée par des pseudo-militants qui, depuis des pays frontaliers, après s’être abreuvé à la sève du parti et de son président, refusent que le parti avance. Fort de ce soutien, de celui des fédéraux et de bien d’autres personnalités qui en temps opportun, déclareront ouvertement leur flamme à Affi, l’actuel président du parti à la rose, qui, sauf changement de dernière minute, va rompre le silence.

La semaine prochaine, ce silence d’Affi qui intrigue plus d’un, sera brisé par la déclaration de celui qui aujourd’hui est un épouvantail pour la gestion par procuration du FPI. Et aujourd’hui, les plus introduits savent ce qu’il va annoncer à l’opinion nationale et internationale. Sauf cataclysme, Affi maintiendra sa candidature.

LA RUSSA CHOC: “I rom? Sono culturalmente ladri”

DR DENIS MUKWEGE: Le médecin Rd-congolais lauréat du Prix Sakharov 2014 décerné par l’UE – Son discours au Parlement Européen