in

COTE D’IVOIRE: Affaire Firmin Mahé – procès en France, attentisme en Côte d’ivoire

Attention à l’attentisme!

En France s’est ouvert depuis quelques jours, le procès des militaires accusés d’assassinat du “coupeur de route”, Firmin Mahé.

altAprès s’être jeté mutuellement la balle, au nom du sacro-saint respect de l’ordre, l’adjudant-chef, Guy Raugel et le colonel Eric Burgaud ont “assumé” les faits. C’est-à-dire que l’adjudant reconnaît avoir étouffé Mahé avec un sac de poubelle et du ruban adhésif, sur ordre du colonel Burgaud. Ce dernier dit détenir cette macabre consigne de son patron, le général Henri Porcet.

En attendant que le président de la Cour d’assises de Paris, Olivier Leurant, finisse de connaître le fin mot de cette affaire de ce 13 mai 2005, en Côte d’Ivoire, on ne peut que faire une énième parallèle entre cette justice qui se fait attendre au bord de la lagune Ebrié.

Alors que ceux-là mêmes (La Licorne entre autres) qui ont aidé à asseoir le pouvoir ivoirien essaient de cautériser les plaies par des actions de réparation, au bord de la lagune Ebrié, c’est l’attentisme.

Certes on a bien jugé certains militaires, mais qui appartiennent au camp des vaincus. A quand celui de certains qui sont aujourd’hui du bon côté?

La Côte d’Ivoire réconciliée devra obligatoirement passer par ce chemin rude: celui aussi du procès de certains vainqueurs. Rien que pour l’exemple ! Sur ce plan, on attend toujours ADO.

COTE D’IVOIRE: France – Les parties civiles arrivent au procès des accusés du meurtre de Firmin Mahé

DEMOGRAPHIE: Une naissance sur trois aura lieu en Afrique d’ici 2050, selon l’UNICEF