in ,

CORONAVIRUS – Phase 2 en Italie: ce qu’on pourra et devra faire sur les lieux de travail

Après des semaines de fermeture, le 4 mai, on pourra enfin sortir de la maison, bien qu’avec certaines restrictions.

La date du début de la phase 2 approche, avec l’annonce par le Premier ministre Conte d’un programme national en vue du redémarrage le 4 mai, qui parle d’“une réorganisation de la façon dont le travail est effectué, une repensée des modes de transport, de nouvelles règles pour les activités commerciales”. Mais que peut-on faire, pendant la phase 2, après des semaines de blocage?

Sans mettre de côté la prudence et le respect des mesures d’hygiène et de sécurité, à partir du 4 mai, on pourra à nouveau sortir, même sans besoin avéré de santé ou de travail: pour faire une promenade, par exemple, ou pour rendre visite à un parent.

ÉLOIGNEMENT DU DOMICILE

Les restrictions devraient etre réouvertes et assouplies en fonction des groupes d’âge, que l’accès aux magasins et aux plages sera échelonné, mais rien n’a encore été décidé. On pourrait retourner à faire une promenade même loin du domicile, mais seul ou tout au plus en compagnie d’une autre personne, en respectant toujours la distance de sécurité.

Le port de gants et de masques sera également fortement recommandé pour se rendre chez des proches, au cas où il serait difficile de garder la distance avec les individus.

N.B.: Les rassemblements seront en tout cas interdits, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

DÉPLACEMENT D’UNE COMMUNE À L’AUTRE

Les déplacements d’une municipalité à l’autre et d’une région à l’autre seront à nouveau autorisés, mais peut-être pas immédiatement. Il est à espérer que la courbe de contagion continuera à baisser avant de se rouvrir et d’encourager le tourisme en vue de la saison estivale. De nouvelles mesures pourraient prendre le relais pour éviter la surpopulation dans certains endroits.

BARS ET RESTAURANTS

En ce qui concerne les bars et les restaurants, l’attente pourrait être plus longue: la priorité est de sécuriser les lieux, en donnant la priorité aux plats à emporter dans un premier temps. Une fois que le personnel du bar et du restaurant est muni d’équipements de protection, et que la distance de sécurité entre les clients est garantie (par exemple, par l’installation de cloisons et de séparateurs entre les tables) les locaux seront ouverts.

TRAVAIL

Selon le rapport INAIL (Institut National contre les Accidents et Lésions au Travail), l’étude des solutions innovantes telles que le repositionnement des postes de travail, l’introduction de barrières de séparation (panneaux de plexiglas, mobilier, etc.) sont préconisées dans “les environnements où plusieurs travailleurs travaillent simultanément. Pour les espaces communs, y compris les cantines d’entreprise, les points de rafraîchissement et les vestiaires, ainsi que les toilettes, une ventilation continue des locaux, un changement d’utilisation et une réduction du temps passé à l’intérieur de ceux-ci, avec un espacement adéquat, bien entendu. Les mouvements à l’intérieur de l’exploitation doivent être limités au minimum nécessaire“.

RECOMMANDATIONS: Il est recommandé d’adopter “des horaires décalés et, si possible, de prévoir une porte d’entrée et de sortie spécifique“. La possibilité de tenir des réunions dans des entreprises et des bureaux est exclue, ce qui favorise l’activité à distance, ou alors une distance de sécurité doit être garantie.

AFFICHES DE RENSEIGNEMENTS ET OUTILS DE PRÉVENTION

Des affiches et des posters sur les mesures d’hygiène personnelle doivent être affichés dans les entreprises et l’entreprise fournira des agents nettoyants appropriés pour le nettoyage fréquent des mains, comme recommandé.

CONSEIL: Il est conseillé, “notamment dans les zones géographiques les plus endémiques ou dans les entreprises où le Covid-19 a été suspecté, de prévoir la réouverture des locaux, des lieux de travail et des zones communales à assainir. En tout état de cause, le nettoyage quotidien des locaux, des environnements, des postes de travail et des espaces communs doit être garanti, ainsi que l’assainissement périodique“.

TÉLÉTRAVAIL (“SMART-WORK”)

Le télétravail sera en tout cas recommandée pour les travailleurs qui peuvent gérer leurs activités à distance, à condition que “des mesures de soutien à la prévention des risques liés à ce type de travail soient garanties, notamment en fournissant une assistance dans l’utilisation des équipements et des logiciels ainsi que des outils de vidéoconférence, en encourageant des pauses régulières et en tenant compte de la nécessité d’assurer un soutien aux travailleurs qui se sentent isolés et à ceux qui doivent s’occuper de leurs enfants en même temps“.

THERMOSCANNEURS

Des instruments de mesure de la température corporelle peuvent être fournis, et en cas de fièvre supérieure à 37,5° C, “l’accès aux lieux de travail sera interdit“.

N.B.: Les personnes dans cet état seront temporairement isolées et munies de masques, elles ne devront pas se rendre au poste de premiers secours ou aux infirmeries mais devront contacter leur médecin.

“REDDITO DI EMERGENZA” – Jusqu’à 800 euros pour le montant du ‘Revenu d’urgence’ en Italie: quand et comment

“GARANZIA ITALIA” – Feu vert à ‘Garantie Italie’: liquidités financières immédiates aux entreprises touchées par la crise du coronavirus