in

CORONAVIRUS – Les vacances estivales à la mer sont à risque?

Un rendez-vous toujours très attendu de l’année, les vacances d’été, approche à grands pas. Que va-t-il se passer? Masques, intercalaires et box en plexiglas: les règles pour aller à la mer?

Alors que le gouvernement étudie des mesures ad hoc, l’Europe se retient et de nombreux experts s’y opposent. De la réservation obligatoire dans les établissements aux distances entre les parapluies, les mesures en discussion pour cet été.

La courbe de contagion indique une situation en déclin. C’est un signe positif, mais cela ne doit pas nous amener à baisser la garde“, a déclaré le président de l’ISS (Institut Supérieur de la Santé), Brusaferro. En attendant avec impatience le début de la phase dite 2, celle de la vie avec le virus, les experts ont tendance à répéter qu’on est encore en pleine phase 1 et qu’une erreur de légèreté à ce moment risquerait de jeter en fumée ce qui a été fait jusqu’à présent.

Le Premier ministre Conte a annoncé, le 10 avril, que les restrictions seraient prolongées jusqu’au 3 mai, avec un certain assouplissement à partir d’aujourd’hui, mais au fur et à mesure que les jours passent et que la saison estivale commence, il est de plus en plus difficile (voire impossible) d’espérer que les Italiens s’en tiendront aux mesures restrictives avec la rigueur des premiers jours.

Actuellement, en Italie, il y a plus de 20.000 victimes et le fait de vivre avec le virus va entraîner une révolution complète des habitudes, à commencer par l’utilisation du cachez-nez. Il faut éviter de dramatiser sans banaliser, car, il faut le rappeler, la pandémie n’est que sous contrôle mais pour l’instant, sans vaccin, le risque réel est qu’avec l’assouplissement des mesures puisse revenir à la force. Après tout, Wuhan et la soi-disant contagion du retour apprennent que la route est encore longue et semée d’embûches.

Je vous conseille d’attendre de réserver vos vacances d’été. Personne ne peut faire de prévisions fiables pour les mois de juillet et août pour le moment“, a déclaré la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, il y a quelques jours.

Adieu vacances? Il semblerait que non, selon la sous-secrétaire du MIBACT (Ministère du Patrimoine et des Activités Culturelles et du Tourisme), Lorenza Bonaccorsi, qui a donné plus d’un espoir, déclarant: “On ira à la mer cet été, nous travaillons là-dessus“.

Les experts, en revanche, choisissent la voie de la prudence absolue, inquiets des éventuelles mauvaises surprises d’un virus encore trop peu connu et préfèrent ne pas s’exprimer, laissant entendre que l’été 2020 risque de sauter.

Comment les établissements de baignade seront-ils organisés? Pour l’instant, il n’y a rien de définitif, seulement des idées:

  • réservation obligatoire des établissements balnéaires, afin de mieux gérer et de réduire le flux de personnes;
  • désinfectation périodique du sable;
  • majeur distancement des parasols;
  • parasols “familiaux” pour un maximum de 3-4 personnes, comme s’il s’agissait de maisons: cache-nez obligatoire au moindre éloignement.

Comments

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Loading…

Comments

comments

DÉCRET “CURA ITALIA”: Bonus de 600 euros, congé parental et financement des PME (Petites et Moyennes Entreprises): démarrage des mesures en Italie

LA (POCA) PASTA DEL CAPITANO