in ,

CORONAVIRUS: La revanche des pays dénigrés par la Lega de Matteo Salvini

“Bandiera rossa trionferà” (Le drapeau rouge triomphera). Du moins contre le Coronavirus. C’est ce qui s’est passé ces dernières semaines, au cours desquelles il y a eu une redécouverte de l’État. Et pour la énième fois, le capitalisme montre toutes ses faiblesses.

Il suffit de voir ce qui se passe aux États-Unis, où le Coronavirus s’est enflammé (bien que les données doivent toujours être considérées en proportion du fait qu’il s’agit d’un continent, avec plus de 320 millions de citoyens, divisé en 50 États). Et il n’y a pas de système national de santé.

Jusqu’à il y a quelques jours, il fallait entre 2.500 et 3.000 USD pour prendre un tampon, et maintenant Trump a fait approuver par le Congrès un plan d’investissement public pour soutenir l’économie. Dans une redécouverte des dogmes keynésiens qui touche d’autres acteurs anti-étatiques.

Mais le plus évident a été l’arrivée en Italie de l’aide de la Chine, de Cuba et du Vénézuela. Ainsi que la Russie. Une gifle morale à ceux qui ont dénigré ces États, précisément de type légiste. Cette Lega qui gouverne la Lombardie et la Vénétie, deux des trois régions les plus touchées par Covid-19.

Comments

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Loading…

Comments

comments

CORONAVIRUS: Conseils concernant l’alimentation

CORONAVIRUS: 400 millions euros en coupons: répartition des fonds commune par commune