in ,

CORONAVIRUS: Comment faire le carburant pour éviter les dangers de contagion

Dans le moment d’urgence que nous vivons, chaque petit geste doit être envisagé pour limiter la contagion.

Les poignées des pompes à essence qu’on utilise pour faire le plein sont pratiquement dans le classement des surfaces les plus sales et les moins hygiéniques que l’on peut “rencontrer” sur le chemin du travail.

Entre autres choses, la recherche souligne également que 71% des stations-service sont parmi les endroits les plus contaminés par tout type de germe et de battement pouvant être associé à un risque élevé de contracter une maladie. Faisant une comparaison, les boutons du distributeur automatique de billets de bus, que les gens considèrent comme les objets les plus sales en termes absolus, sont à 41%, ou les rampes des escaliers mécaniques, à 43%.

En pleine urgence coronavirus, on comprend combien il peut être dangereux de toucher certaines des surfaces sur lesquelles nous reposons habituellement nos mains. Il pourrait donc être très risqué de se procurer de l’essence en ces jours de pandémie puisque, selon des études, le Covid-19 peut rester sur des surfaces en plastique et en acier pendant 2 ou 3 jours, voire plus.

CONSEIL: Garder des lingettes désinfectantes ou une solution désinfectante pour les mains dans la voiture.

On pourra ainsi utiliser les produits pour désinfecter la poignée de la pompe à carburant ainsi que les différents boutons de l’écran qu’on doit toucher pour faire le plein.

Se laver soigneusement les mains à la fin avant de les remettre sur le volant.

CORONAVIRUS: La nouvelle alerte médicale est l’urgence de la contagion à domicile

DÉCRET “CURA ITALIA” – Nouveautés sur les “Bonus” pour les travailleurs indépendants (“lavoratori autonomi”) et les travailleurs au noir