in

CORONAVIRUS: Comment donner le sang pendant l’urgence du Covid-19 en Italie

Le don de sang est l’une des “situations de nécessité” identifiées par le gouvernement comtal dans son décret. Voici comment faire un don.

Les mesures restrictives décidées par le DPCM (Décret du Président du Conseil des Ministres) contre la propagation de l’infection par le Coronavirus ne bloquent pas les dons de sang. Le Centre National du Sang et le CIVIS (Coordonnation Interassociative des Volontaires Italiens du Sang), la coordination des associations de donneurs, rappellent que chaque jour 1800 patients continuent à avoir besoin de transfusions dans les hôpitaux italiens. Parmi eux, il y a beaucoup de personnes souffrant de maladies qui nécessitent des transfusions sanguines régulières.

QUI NE PEUT PAS DONNER LE SANG

Les personnes qui reviennent de Chine, celles qui ont été exposées à une personne infectée et celles qui ont eu le virus sont suspendues du don de sang pendant 14 jours, étant entendu que seules les personnes qui ont déjà respecté l’éventuelle obligation de la mesure d’isolement du home trust peuvent donner leur sang.

RÉSERVATION

La première étape à franchir pour donner du sang est de contacter les services de transfusion pour réserver le don de sang. Cela permet d’éviter les files d’attente et les longues attentes, ce qui facilite également le travail du personnel impliqué dans le processus de don et garantit le respect des mesures de sécurité. Ce lien permet de consulter la liste des établissements et de rechercher celui qui est le plus proche de chez vous.

L’appel au service de transfusion sanguine ou à l’association de référence sera utilisé pour faire une évaluation préliminaire de l’état de santé du donneur. Au cours de l’appel, l’opérateur posera quelques questions simples au donneur potentiel pour savoir s’il pourra donner régulièrement ou s’il conviendra de reporter son don. L’appel servira également à éviter les déplacements inutiles vers le donateur.

Les déplacements vers les sites de prélèvement sanguin seront autorisés, ainsi que les déplacements du personnel qui y travaille.

RESPECT DES NORMES DE SÉCURITÉ

Les services de transfusion sanguine des hôpitaux et les unités de collecte des associations ont déjà mis en place et appliquent des procédures pour le respect des mesures de sécurité prévues par les dispositions gouvernementales. Par conséquent, dans les installations, les donateurs auront la garantie de respecter la distance de sécurité interpersonnelle d’au moins un mètre.

EXAMEN MÉDICAL PRÉLMINAIRE

Avant chaque don, le médecin responsable de la sélection examinera le donneur potentiel afin d’exclure tout symptôme associé à une infection par le coronavirus.

Si des symptômes associés à l’infection par le coronavirus apparaissent après le don, le donneur doit immédiatement contacter son établissement de don pour l’en informer.

ATTESTATION DU DON

L’attestation de don, demandée par le donneur, peut être utile lors du voyage de retour pour justifier le retour au pays si le donneur est soumis à un contrôle de police.

Comments

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Loading…

Comments

comments

alt

CORONAVIRUS: Revenu de quarantaine pour tous en Italie? La proposition d’un économiste et d’un banquier

CORONAVIRUS: Stop des concours et jeux de hasard: loteries, Superenalotto, “slot machines”… en Italie