in

CONGO-BRAZZA: I° Festival des Musiques Urbaines: Young millions, Coup fatal et Mbanza Konko vainqueurs

La musique “Brazza-bras” avec la lutte au Sida!

Cette première édition du Festival des Musiques Urbaines (FMU), lancée le 1er novembre, s’est achevée le 1er décembre à Pointe-Noire. L’évenement organisé par la maison MCRTV (Média concept radio télévision) avait pour thème: «Réunissons la jeunesse autour de la sensibilisation et la lutte contre le VIH/sida».

altLa finale de cette édition a connu la présence de Philippe Mvouo, président du Conseil supérieur de la communication, des directeurs départementaux des Arts et des Lettres, Médard Milandou, manager des Tam-Tams d’or, Hugues Ondaye, membre du Comité international des musiques, manager des Feux de Brazza, ainsi que des noms de la musique congolaise tels que Quentin Mouyasco.

La finale de ce festival est intervenue après les présélections du 1er novembre, les quarts et demies finales ayant eu lieu les 16 et 17 novembre. Sur les 105 groupes et artistes, répartis en 3 catégories (rap, danse urbaine et DJ), embarqués dans le bateau du FMU, 11 ont pu accéder à la finale. Il s’agit de: Black Royal, Poudrière industrie, Young Millions, Racines, Clan ZBX et Dib Man 06 (catégorie rap), Coup fatal, Version Partouze, Team Strong (catégorie danse), Bonbon et Mbanza Kongo (catégorie DJ).

Les artistes, pleins d’ardeur, ont épaté les spectateurs venus nombreux et se sont affrontés pendant plus de deux heures, chacun décidé à l’emporter. À l’issue des prestations qui se sont avérées en général satisfaisantes, Young Millions (rap), Coup fatal (danse), et Mbanza Kongo (DJ) ont été sacrés vainqueurs, chacun dans sa catégorie. Ils ont chacun reçu une médaille, un trophée, un diplôme et un chèque de 500.000 CFA comme récompense. Cette somme d’argent est destinée à encourager les artistes à réaliser un premier produit en studio, avait précisé Euloge Patrick Mvoumbi, président du comité d’organisation du FMU, le jour de son lancement.

Les secondes places sont occupées par le Clan ZBX (rap), Version partouze (Danse) et Bonbon (DJ) qui a présenté une chanson sur le thème du VIH/sida, avec un texte bien structuré, selon les spectateurs. Mais le DJ Mbanza Kongo l’a emporté, pour avoir presté en live (exercice difficile pour les jeunes artistes) plutôt qu’en play-back. Team Strong, qui était favori en danse, n’a pas fait intervenir son joker très apprécié du public depuis le début de la compétition.

Le premier de chaque catégorie est d’office nominé aux Tam-Tams d’or, a annoncé Médard Milandou, avant d’informer du déroulement de la prochaine édition de cet événement culturel à Pointe-Noire. Félicitant les initiateurs ainsi que les artistes pour le travail fourni, Hugues Ondaye a souhaité un appui des pouvoirs publics du FMU.

Au terme du festival, quelques artistes ayant marqué le domaine de la musique à Pointe-Noire ont été décorés à titre honorifique: Chab Jo, Beauderman, Jheff, Moustique de Dol, MLG Mochristo.

Le prix spécial Promoteur culturel a été décerné à Pierre Claver Mabiala; le prix spécial Révélation du FMU à BW one, et le prix spécial de l’Expression féminine du FMU à Kiny Annie.

MARIA MAMBO CAFE: Hommage à la nationaliste angolaise décédée à Lisbonne

PAUL POGBA: Le milieu franco-guinéen de la Juventus élu «Golden Boy 2013» à Turin