in

Conférence sur le thème: “L’Afrique qu’on ne voit pas à la télé”

Une conférence pour parler enfin de la réalité du continent africain dans toutes ses facettes, illustrées par ses descendants directs, essayant de surmonter de manière différente les stéréotypes et les images de piété et pauvreté, présentés en continu par les médias, en particulier la télévision et les “publicités d’intérêt public”.

A cette occasion, nous présenterons aussi:

La 4ème édition de l’African Summer School:
la première école d’été de caractère entrepreneurial et humaniste culturel. Un projet qui vise à promouvoir une vision plus riche et plus équilibrée du continent africain, en exaltant la culture et les potentialités.
Dans cette nouvelle édition, le programme mettra l’accent en particulier sur la philosophie africaine et examinera, d’un point de vue historique, économique et social, le savoir que les Africains ont utilisé pour faire face aux problèmes de leur temps. On cherchera à rationaliser ces questions pour comprendre, tous ensemble, comment faire face aux défis qui se posent aujourd’hui devant le continent africain et le monde entier.
A la fin des cours, les participants auront 3 mois pour compléter la formation avec une thèse (qui sera publiée sur “African Summer School Review”) ou un projet de micro-entreprise. Un concours sélectionnera les meilleurs projets qui seront soutenus dans leur réalisation.

La campagne “Les images aussi tuent”

En ligne avec les objectifs proposés par African Summer School, née pour sensibiliser le public à une utilisation plus rationnelle des image du continent africain. Trop souvent en effet, les images qui représentent les Africains comme des «désespérés à sauver”, sont exploitées par les organisations humanitaires et les  associations comme tirelire pour renflouer leurs fonds d’aides humanitaires.

Les projets de volontariat AIESEC Roma Tre, auprès des ONG pour vivre directement la réalité quotidienne dans un pays africain
Programme (en phase de définition):
Fortuna Ekutsu Mambulu, créateur et directeur de l’African Sumer School;
Luigia Cagnetta, conseiller national REDANI, et organisatrice de la campagne “les images aussi tuent”;
Jean Leonard Touadi, membre de la Commission des Affaires Etrangères, chargé de la sécurité et légalité du Parti Démocrate Lazio, et Professeur de Géographie du développement en Afrique, à l’Université Tor Vergata de Rome.
Susanna Owusu Twumhuah, étudiant de coopération internationale et le développement, vice-présidente de l’Association “The Golden Generation of Ghana” et actuellement engagée dans le Service Civil National Italien. 

En Suède, une femme noire défie 300 néo nazis, le poing levé et devient une icone

La star congolaise Koffi Olomide immortalisée dans un livre!