in

CIE: Pedica (IDV): Femmes et enfants traités comme prisonniers

Proposition d’accueil dans des structures comme couvents ou centres pour femmes.

Les femmes et les enfants dans les CIE (Centres d’Identification et expulsion) sont traitées comme des prisonniers. Les laisser attendre 18 mois est un acte inhumain dont le gouvernement et la majorité parlementaire sont les exécuteurs testamentaires.

On pourrait les accueillir dans des structures propres et protégés comme par exemple des couvents ou des centres qui restituent la dignité aux femmes qui en ont subi de toutes les couleurs dans la vie“.

C’est ce qu’a déclaré le chef de groupe  de l’IDV (Italie Des Valeurs), Stefano Pedica, à la Commission Affaires Etrangères du Sénat.


Et de dénoncer qu’il y a des CIE où on fait manger des produits périmés ou seulement du pain et de la pate. Beaucoup de femmes sont gonflées à cause de ce type de nutrition. Voilà pourquoi c’est notre devoir de visiter tous les centres en Italie et dénoncer les anomalies. J’ai également visité les structures qui épaulent les CIE et j’ai constaté d’autres graves lacunes. En somme, une véritable catastrophe. Sauvons au moins les femmes et les enfants“, al conclu Pedica.


Elvio Pasca


PRESIDENTIELLE RD-CONGOLAISE: Vital Kamerhe pour un candidat unique de l’opposition

BIG BROTHER AFRICA: Les lauréats une ghanéenne et un zimbabwéen