in

Cesena : Ils employaient des clandestins dans le secteur agricole

Trois entrepreneurs arrétés. Ils demandaient aux clandestins cinq mille euro pour venir en Italie

Cesena, 09 Septembre. Trois entrepreneurs agricoles résidents à Cesenatico ont été arrêtés par des agents de la Police avec les accusations de recel de l’immigration clandestine. Ils sont même trois marocains, tous résidents dans Cesenate. Les enquêtes ont été portées en avant par la Procura de Forlì qui recherchait sur le trafic du ” nulla-osta” pour le travail subordonné saisonnier, relachés grace à une ” documentation prèvue à arte des donneurs de travail”.

Les entrepreneurs on engageait à faire travailler les extracommunautaires pour neuf mois, pas de prolongation mais successivement les contrats fictifs n’étaient pas honorés ou étaient réalisés dans des conditions bien pires, comme la prétention d’argent. En outre pour faire arriver les immigrés en Italie, ils demandaient jusqu’à cinq mille euro. Autre cinq mille devaient être versés neuf mois plus tard pour qui voulait rester. À ouvrir l’ enquête a été la dénonciation portée août de 2009 par un marocain, qui était exploité dans les campagnes de Salle de Cesenatico. L’épilogue des enquêtes est arrivé à l’aube de mardis lorsque ont été arrêtés les trois propriétaires d’entreprises agricoles, déjà connus par les forces de l’ordre. L’organisation avait des racines à Khouribga au Maroc. Tous les arrêtés ont été accusations de escroquerie, emploie d’actes faux, de recel de l’immigration clandestine et tentée exaction.

Régularisation plus lente sans les interinali

Rom : Le Parlement Européen rejette la France