in

CECILE KYENGE: La député UE italo-congolaise distinguée dans son pays d’origine (RD Congo)

Fierté africaine! 

L’ancienne ministre de l’Intégration va recevoir un prix des humanitaires italiens pour son engagement. 

alt

L’ancienne ministre de l’Intégration va recevoir un prix des humanitaires italiens pour son engagement. La semaine prochaine, l’Italo-congolaise Cécile Kyenge Kashetu, sera la récipiendaire du prix “Ho l’Africa nel cuore” (Je porte l’Afrique dans mon cœur). Il ne s’agit pas d’une distinction de complaisance comme il y en a malheureusement trop dans le maquis encombré des mérites. Elle sera la 2ème personne à se voir attribuée cette distinction, après Jean-Léonard, l’autre membre de la diaspora africaine qui a percé dans la politique italienne, et qui est quant à lui originaire du Congo-Brazzaville.

Pour l’ONG “L’Africa chiama” (L’Afrique appelle) qui a décidé d’attribuer cette distinction, il s’agit de souligner le courage d’une femme pour ses opinions et pour sa détermination à militer pour une Italie multiculturelle.

«Cécile est une femme africaine de valeur, qui fait honneur à ses origines et à son peuple. Elle se sent aussi bien italienne qu’africaine, toujours en lutte pour donner sa voix à qui en est dépourvu, fière d’être noire et non de couleur. Elle est toujours à l’avant-poste pour la défense de l’intégration et de l’inclusion sociale», a soutenu Italo Nannini, le président du mouvement attributaire.

Le prix sera attribué à l’ancienne ministre, aujourd’hui députée au Parlement européen, le 18 octobre prochain dans la ville de Fano, au nord de Rome, dans la région des Marches. Il s’insèrera dans le cadre d’un congrès régional destiné à étudier la nouvelle loi italienne sur l’immigration et conclura la Semaine de l’Afrique qui drainera vers cette localité des bords de l’Adriatique tout ce que la péninsule compte d’Africanistes et d’humanitaires. Une forte délégation du Parti démocratique, le parti de Cécile Kyenge, est attendue, le maire de la ville étant lui-même de cette formation tout comme le Premier ministre Matteo Renzi.

Avant Cécile Kyenge Kashetu et Jean-Léonard Touadi, “L’Africa Chiama” a déjà distingué l’actuelle présidente de l’Assemblée nationale italienne, Laura Boldrini mais aussi la Communauté municipale de Lampedusa. Il s’agit de ce petit port de Sicile, à l’extrême sud de l’Italie, devenu le symbole du désespoir des migrants, surtout africains, dans leur tentative de gagner l’Europe à partir des côtes libyennes, tunisiennes ou égyptiennes.

Dimanche 5 octobre, sur la chaîne France 24, Cécile Kyenge Kashetu plaidait pour une politique de développement mieux ciblée pour réduire à la base les raisons qui fabriquent l’immigration.

SENEGAL: Plainte contre la Première Dame, Marème Faye Sall -Les femmes de BBY au secours

AFRIQUE SUBSAHARIENNE: Le FMI prévoit une croissance de 5,1 % en 2014!