in

CAMEROUN: Huit DG de grandes Sociétés d’Etat en prison

DG…nération?

La liste va bientôt s’allonger. L’arrestation de Charles Metouck vient allonger la liste des directeurs généraux des sociétés pris dans les mailles de la justice, depuis 20O2. Il s’agit en réalité d’une traque de personnes ayant géré des fonds publics et qui sont officiellement soupçonnées de crimes économiques contre l’Etat du Cameroun.

altDirecteurs généraux, agents financiers et comptables, … qui, peut-être par le coup du sort, sont tombés dans les griffes d’un système qui refuse, souvent au nom d’intérêts politiques, d’accorder un état de grâce à ceux qui l’ont servi. Ces derniers sont généralement jugés et condamnés sans ménagement. Evocation d’un feuilleton qui met à nu les frasques managériales d’un système usé.

Charles Metouck,

(Ancien DG de la Société Nationale de Raffinerie – SONARA)

Il a été écroué à la prison de Buea vendredi 22 fevrier 2013 au soir. Il est soupçonné, avec des complicités internes, d’avoir signé ou détruit certains documents de l’entreprise dans son ancien bureau, après y être entré sans autorisation.

Pierre Désiré Engo

(Ancien DG Caisse Nationale de Prevoyance Sociale – CNPS)

Premier à passer à la trappe. Vendredi 22 novembre 2002, il est condamné à 10 ans pour complicité de détournement de 92 816 724 CFA avec Dippah henri et Abessolo Martin et à 13 000 000 CFA, à titre de dommages et intérêts. Déjà le 15 février 2000, à 6 mois de prison pour chèque sans provision de 4 561 404 CFA.

Emmanuel Gérard Ondo Ndong,

(Ancien DG du Fond d’Equipement et d’Intervention Intercommunale – FEICOM)

Condamné à 50 ans de prison plus la confiscation des biens et déchéance des droits civiques pendant 10 ans, ensemble avec 14 co-accusés, pour détournements de 13 milliards CFA, faux et usage de faux en écriture publique.

Gilles Roger Belinga

(Ancien DG de la Société Immobilière du Cameroun – SIC)

Condamné à 35 ans de prison ferme pour détournement de 3,176 milliards CFA, ensemble avec 7 anciens collaborateurs qui ont écopé des peines allant de 15 à 35 ans d’emprisonnement, et 4,7 milliards CFA à titre de dommages et intérets à titre personnel.

Siyam Siwe

(Ancien DG du Port Autonome de Douala – PAD)

Condamné à 30 ans de prison pour détournement de 12 milliards CFA, ensemble avec l’ancien président du conseil d’administration, Etonde Ekoto (15 ans),  le directeur des infrastructures portuaires, Siewe Nitcheu François Marie (25 ans) et le directeur adjoint du Pad, Simon Pierre Ewodo Noah (10 ans). 

Joseph Edou

(Ancien DG du Credit Foncier du Cameroun – CFC)

Condamné en 2008, à 40 ans de prison pour détournements de fonds publics, dans le cadre de l’Opération mains propres, baptisée “Épervier”, lancée début 2006 pour satisfaire les bailleurs de fonds américains.

Zacchaeus Mungwé Forjindam

(Ancien DG du Chantier Naval et Industriel du Cameroun – CNIC)

Condamné le 18 juillet 2012, à 15 ans de prison, ensemble avec Djandé Antoine et 4 autres accusés en fuite, qui écopent de 35 ans alors que Njoh Massot est acquitté. Les accusés doivent aussi verser, à titre de préjudice matériel 470 831 803 CFA. Les dépens quant à eux s’élèvent à 13 673 409 CFA.

Jean-Baptiste Nguini Effa

(Ancien DG de le Societe Camerounaise des Depots Petroliers – SCDP)

En prison depuis 2008, condamné à 30 ans de prison ferme, le 13 octobre 2012, pour détournement de 2 125 459 661 CFA à la SCDP, plus le versement de 20 000 000 CFA de dommages et intérêts à l’Etat du Cameroun et 108 152 000 CFA de dépens. Condamnés aussi d’autres cadres de la SCDP: Jean-Baptiste Nguini Effa, Onana Adzi, Jean Beautemps Mackongo Guéyé (12 ans) et Marc Didier Etoundi (10 ans).

KENYA: Une équipe de femmes se prépare à gravir le Kilimandjaro avec le soutien du PAM

TAE-KWON-DO: Le gabonais Anthony Obame décroche l’or à l’U.S Open de Las Végas