in

BURKINA FASO: Giving Back – La première Dame, Chantal Compaoré, ambassadrice d’honneur

Honneur à la Première Dame!

La première Dame du Faso, Mme Chantal Compaoré, a accordé, le lundi 10 juin 2013 à Ouagadougou, une audience à l’association Giving Back.

altA sa sortie d’audience, le président de l’association Giving Back, Babacar Sy, a confié que la structure est allée solliciter de la première Dame qu’elle devienne son ambassadrice d’honneur au Burkina Faso. Et M. Sy d’ajouter, visiblement heureux, que l’épouse du chef de l’Etat a accepté cette sollicitation.

Pour Babacar Sy, le fait d’accorder le statut d’ambassadrice à la première Dame était important, dans la mesure où elle a pratiqué le basket-ball et qu’elle représente aussi la solidarité au Burkina Faso. Selon lui, l’association Giving Back est présente au “Pays des hommes intègres” pour mener une action contre le paludisme.

A cet effet, il a souligné que Giving Back a accompagné Speak up dans les villes de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso, une organisation qui lutte contre le paludisme et le Programme national de lutte contre le paludisme, à travers un tournoi de basket-ball, les 19 et 20 avril 2013.

«Il s’est agi, lors de ce tournoi de basket-ball, de faire une sensibilisation sur le paludisme, à travers le basket-ball en distribuant des moustiquaires imprégnées», a-t-il expliqué. De même, Giving Back, dans le cadre de sa tournée annuelle caritative, a organisé un match de gala de basket-ball contre le paludisme, le samedi 8 juin dernier.

Ce match a opposé les Etalons basketteurs en pleine préparation pour l’Afro basket aux professionnels franco-africains. Revenant sur ce match, Babacar Sy a trouvé que l’équipe nationale burkinabè a un potentiel qu’il faut laisser se développer.

Giving Back est une association qui œuvre dans le domaine du social et de l’humanitaire. Elle regroupe des sportifs et des artistes professionnels et a pour devise “N’oublie jamais d’où tu viens”.

L’association a aidé également beaucoup de jeunes à l’image de Yoann Sangaré, de Luc Bahamauté, de Serge Ibaka, de Nicolas Batum, d’Arthur Bouedo, de Carl Ona Embo, à avoir des bourses sport-études. Ces joueurs sont aujourd’hui, aux côtés de l’association, en vue d’aider, à leur tour, à l’éclosion d’autres talents.

AFRIQUE DU SUD: Youth Day – Soweto se souvient!

MONDIAL 2014: Enquête de la FIFA sur l’Ethiopie, le Togo et la Guinée Equatoriale!