in

BURKINA FASO: 10ème édition du SITHO

La 11e édition “aus…Sitho” que possible!

La 10e édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO) a refermé ses portes le dimanche 29 septembre 2013 sur le site du SIAO. La cérémonie de clôture a été l’occasion de remettre des prix aux lauréats des différentes compétions organisées dans le cadre de cette édition. A l’issue de la cérémonie, rendez-vous a été pris pour septembre 2014.

altLes rideaux sont tombés sur la 10e édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO), le 29 septembre dernier, après quatre jours d’activités intenses. Placé sous le thème : « Tourisme et technologies de l’information et de la communication : quelles opportunités pour l’Afrique ? », le SITHO 2013 a enregistré plusieurs activités à son programme. Au nombre de celles-ci, l’Educ’Tour (en pays bobo, sénoufo, lobi et mossi), l’excursion grand public, des expositions, des conférences et des soirées culturelles, selon sa secrétaire exécutive, Patricia Tamini. Il a connu la présence de pays voisins et frères tels que le Tchad, pays invité d’honneur, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Togo, le Niger. Des délégations privées du Ghana et du Bénin étaient également présentes.

Mme Tamini a exprimé sa satisfaction quant au déroulement de cette édition du SITHO dont toutes les activités ont pu être menées. Elle a, par ailleurs, noté que cette année, il y a eu beaucoup plus de professionnalisme dans l’occupation et la décoration des stands.

Les conférences quant à elles, ont donné l’occasion de réfléchir sur les stratégies à développer et les moyens efficaces et économiques à mettre en œuvre pour plus de visibilité des destinations touristiques burkinabè.

Une thématique sur les Technologies de l’information et de la communication (TIC) a été développée. Elle a porté la réflexion sur les enjeux et les perspectives de l’utilisation de ces outils novateurs en Afrique à travers le cas du Burkina Faso. Patricia Tamini a relevé que les exposés ont permis aux participants de découvrir les possibilités offertes par le Web et les avantages de l’utilisation des TIC.

Une autre thématique portant sur l’eau a aussi été développée. La raréfaction de cette denrée vitale s’accentue de jour en jour face à la croissance démographique, les changements climatiques et son utilisation incontrôlée. Les participants ont donc été informés de la nécessité de développer des initiatives fortes pour une gestion rationnelle de l’eau.

La délégation ivoirienne a, en marge des expositions, tenu également une conférence pour annoncer le retour de la Côte d’Ivoire sur l’échiquier touristique international. Et le ministre du Tourisme de ce pays frère de rassurer l’opinion quant à la stabilité de la destination.

La cérémonie de clôture de cette 10e édition a été l’occasion, pour le ministère de la Culture et du tourisme, de récompenser les meilleures structures et acteurs du tourisme et inciter les autres à plus de professionnalisme. Des agences de voyages, un guide, des hôtels, des stands et des serveurs se sont vus ainsi primés. Les critères ont été de deux ordres : les critères généraux (régularité vis-à-vis de l’administration) et les critères techniques et professionnels (professionnalisme du personnel, qualité des infrastructures). Après examen, sept établissements touristiques d’hébergement, trois agences de voyage et un guide touristique ont été retenus.

Les critères du prix du meilleur stand ont été l’aspect physique du stand, la qualité des produits et le personnel d’animation du stand. « Le prix Course du meilleur serveur » a lui, enregistré 31 compétiteurs pour 11 établissements inscrits. Ils ont été évalués sur la base du temps mis pour parcourir une distance de 500m et la quantité de boisson restant dans le verre à l’arrivée.

Des donateurs privés ont également décerné des prix notamment « le prix Hôtel vert », décerné par Emma Sidi, président de l’Association club, tourisme et hôtellerie et Cyril Ouoba, promoteur de société d’informatique qui a décerné un prix à l’hôtel en phase avec le thème du SITHO 2013. Ce promoteur octroie également, au ministère de la Culture, un logiciel de gestion de son parc automobile au niveau de la Direction des administrations et des finances (Voir encadré pour résultats).

PALMARES

AGENCES DE VOYAGE

1er : Wango aventures

2e : Couleurs d’Afrique

3e : Tropic voyages et excursion (tous de la région du Centre)

Un seul guide touristique a été retenu par le jury. Il s’agit de Stéphane Ouattara, pour son professionnalisme et ses efforts dans la valorisation et la vulgarisation du métier de guide touristique.

HEBERGEMENT

Région du Centre : les résidences Alice, La Palmeraie, Nébilma

Région du Centre-Ouest : l’hôtel Sissili et Ramongwendé de Koudougou

Région des Hauts-Bassins : Sabi Hôtel

Région des Cascades : Hôtel Cascades Palace.

Ils ont reçu chacun des attestations

MEILLEUR STAND

Stand pays

1er : Tchad (attestation plus trophée en or)

2e : Côte d’Ivoire (attestation plus trophée en argent)

3e : Mali (attestation plus trophée en bronze)

Stand région

1er : Cascades (attestation)

2e : Nord (attestation)

3e : Hauts-Bassins (attestation)

Stand professionnel

1er : ONTB (attestation plus trophée en or)

2e : Hôtel Laïco Ouaga 2000 (attestation plus trophée en argent)

3e : Splendid Hôtel (attestation plus trophée en bronze)

Course du serveur

1er : Yanogo Henry, hôtel OK Inn (trophée en or, attestation plus 50 000 CFA)

2e : Dembré Christophe, restaurant ESTH (trophée en argent, attestation plus 40 000 CFA)

3e : Ouina Moussa, Azalaï Hôtel (trophée en bronze, attestation plus 30 000 CFA)

4e : Tiemtoré Rasmané (attestation plus 20 000 CFA)

5e : Bouda Firmin (attestation plus 10 000 CFA)

Du 6e au 10e plus 5000 CFA

PRIX DONATEURS PRIVES

Prix hôtel vert :

Azalaï Hôtel Indépendance

Prix en ligne :

Hôtel Yibi

GABON: Le Cap Lopez a désormais sa chapelle

GUINEE: L’opposition exige l’annulation des législatives – La mouvance présidentielle aussi parle de fraude!