in

Bonus de 960 euros aux travailleurs domestiques avec la déclaration des impôts

Les travailleurs domestiques ont eux aussi droit au bonus IRPEF (Impôt Régional sur les Personnes Physiques), l’impôt sur le revenu des particuliers (les fameux 80 euros par mois). Mais la prime ne sera pas insérée dans le salaire, comme c’est le cas pour les autres employés.

Jusqu’à 960 €, c’est le grisbi que les travailleurs domestiques peuvent récupérer le bonus IRPEF (Impôt régional sur le revenu des particuliers). Il s’agit des fameux “80 euros par mois” que les autres employés remplissant les conditions requises reçoivent dans chaque bulletin de salaire. Pour les travailleurs domestiques (colf, badanti et baby-sitters) la procédure est différente, parce que les familles ne sont pas des agents de retenue (Sostituti d’imposta), et par conséquent, ils ne peuvent pas leur donner le bonus à la place de l’État.

La solution? Les sous arrivent l’année d’après et tous ensemble, après la présentation de la déclaration d’impôt (Dichiarazione dei redditi).

Le revenu, dans ce cas, est crucial car le bonus dépendra du revenu total  indiqué dans la déclaration des impôts:

♦ entre 8000 et 24.000 euros: 100%;

♦ entre 24.000 et € 26.000: en hausse dans une mesure réduite progressivement;

♦ plus de 26.000 euros: aucun bonus; 

♦ moins de 8000 euros: aucun bonus (déjà ils ne paient pas d’impôt).

Après les déclarations d’impôts, on calcule les impôts à payer, auxquels on soustrait le montant du bonus.

IMPORTANT: Si le bonus est plus élevé que les impôts à payer, le travailleur domestique a droit à la différence, qui est versé sur un compte courant ou payé à la poste.

CONSEIL: Pour savoir si on remplit les conditions et le montant du bonus, il est conseillé de s’adresser à un CAF (Centre d’Assistance Fiscale).

«De nombreux travailleurs domestiques, en particulier les collaborateurs de famille qui cohabitent, ont des revenus compatibles avec le bonus. Il est donc important qu’ils soient informés sur cette possibilité. La déclaration d’impôts, outre qu’obligatoire, est également fondamentale pour les allocations familiales, les déductions des frais médicaux et d’autres facilitations, et donc nous conseillons toujours de prendre rendez-vous dans un CAF. La prise de conscience fiscale a augmenté au fil des années, mais elle doit encore croitre. Naturellement, le fait qu’il y ait tant de travail au noir, illégal, n’aide pas», dit à notre groupe éditorial Stranieriinitalia.it, Raffaella Maioni, chef de l’ACLI-Colf.

Elvio Pasca

Le footballeur ivoirien Eric Bailly débarque à Manchester United!

Savez-vous que les fils d’immigrés aussi ont droit au “Bonus cultura” (prime à la culture) de 500 euros?