in

Angelino Alfano (Ministre italien de l’Intérieur): «L’équation entre immigration et terrorisme est injuste»

Le Ministre de l’Intérieur italien a notamment déclaré: «Culturellement, c’est une erreur. L’Italie fait fait le maximum à ses frontières mais c’est un problème mondial. Je ne peux pas exclure qu’il existe des “infiltrations” à travers l’immigration”, mais ce n’est pas possible et c’est profondément injuste de formuler l’équation entre immigration et terrorisme».

L’occasion était son discours lors d’une conférence sur la sécurité Web et le terrorisme, organisé par la Faculté de Sociologie de l’Université de Bologne. Et d’ajouter: «Nous sommes vigilants. Nous sommes actifs sur toutes les frontières du Brenner, sur celui de Vintimille, à la frontière de la route des Balkans. Je prévois un certain nombre de visites ciblées pour aller constater personnellement la situation au Brenner, à Vintimille, en Albanie, je ferai tout ce que doit faire un ministre de l’Intérieur et peut faire dans les limites des forces d’un seul État, pour mieux gérer ce qui est une situation mondiale, non seulement italienne et certainement pas seulement européenne».
«Nous avons une stratégie très claire” sur la question de l’accueil des immigrés. Nous sommes stricts dans l’application des règles, mais en même temps, on ne laisse mourir personne. La stratégie porte à accueillir ceux qui demandent l’asile s’ils y ont droit, et à rapatrier ensemble à l’Europe, ceux qui ne fuient pas les guerres ou les persécutions», a conclu Alfano Angelino. 

Volontariat: derniers jours pour l’inscription dans les listes du “5 x mille” (5 pour mille)!

Schengen: contrôles aux frontières étendues à 5 pays: Allemagne, Autriche, Danemark, Suède et Norvège