in

ALLOCATION SOCIALE 2015 (ITALIE): Pour vivre en Italie, il faut maintenant au moins 5830 euros

Le chèque c’est chic! 

L’INPS (Institut National de Prévoyance Sociale) a fixé le nouveau montant de la subvention. Une référence essentielle pour les dossiers de l’immigration: du permis de séjour au regroupement familial. 

alt

Légère augmentation de l’allocation sociale: une bonne nouvelle pour les personnes âgées qui ne peuvent compter que sur cette subvention, mais une information fondamentale pour tous les immigrés.

Comme explique une circulaire de l’INPS, depuis le 1er janvier 2015, le montant mensuel de l’allocation sociale est fixé à 448,52 €, ce qui fait par an, 5830,76 €, considérant que sont prévus 13 mensualités. Il s’agit d’une augmentation de 0,3% par rapport à l’année dernière.

ALLOCATION SOCIALE 

Le chèque de l’allocation sociale revient aux citoyens :

■ italiens;

■ communautaires (citoyens UE) vivant en Italie depuis au moins 10 années; 

■ extracommunautaires (citoyens extraUE) possesseurs d’un permis de séjour CE long terme (la soi-disant “carte de séjour”. 

IMPORTANT:  Pour pouvoir bénéficier de l’allocation sociale, il faut remplir les conditions suivantes, c’est-à-dire avoir: 

● au moins 65 ans et 3 mois; 

● et un revenu inférieur au moment de l’allocation sociale en question (c’est-à-dire 5830,76 €).

DOSSIERS DES IMMIGRES EXTRA-UE  

Mais comme nous le disions, ce montant intéresse en réalité tous les autres étrangers en Italie. Car c’est en effet le paramètre le plus utilisé par la loi pour évaluer leur capacité économique dans plusieurs dossiers les concernant. 

Permis de séjour 

Les citoyens extraUE qui, cette année voudront renouveler le permis de séjour ou de demander le permis de séjour CE long terme (la soi-disant “carte de séjour”), par exemple, devront démontrer d’avoir un revenu au moins égal au montant de l’allocation sociale: 5830,76 € .

Regroupement familial 

Pour ceux qui voudront faire arriver en Italie leur femme ou leur mari, avec une regroupement familial, il leur faudra un revenu égal à au moins 1,5 fois l’allocation sociale, soit: 8746,14 € .

CITOYENS UE  

Les Roumains, les Polonais et les autres citoyens UE feraient mieux d’écrire ces chiffres. En effet, pour séjourner légalement, plus de 3 mois en Italie, ils doivent en fait démontrer de pouvoir subvenir à leurs besoins. Comment? Avec un revenu au moins égal au montant de l’allocation sociale: 5830,76 € .

Est-ce juste?  

Stranieriinitalia.it

 

 

 

BURKINA FASO: Jean Baptiste Natama candidat à la présidentielle 2015

MAROC: Probables sanctions sportives et financières