in

Allemagne : Des sanctions pour les immigrés qui n’étudient pas l’allemand

un plan de sept points adopté à l’appui d’une ligne plus dure vers l’immigration. Monaco, 03 novembre 2010. Le parti bavarois allié du chancelier allemand Angela Merkel a adopté un plan en sept points, à l’appui d’une ligne plus dure vers l’immigration. Les lignes guide approuvées à Monaco à la conférence de l’Union Cristiano Sociale (Csu) insistent sur la nécessité que les étrangers qui résident dans le pays acceptent la prédominance de la culture allemande et souhaitent des sanctions contre qui ne veut pas apprendre l’allemand ou empêche aux fils de s’intégrer.
Selon le document, l’Allemagne ” n’est pas le pays classique d’immigration” et à des personnes hautement qualifiées, comme par exemple les professeurs universitaires, ils devraient être offerts permis de résidence à long terme sans porvi entraves. Toutefois pour résoudre le problème de la carence de travailleurs qualifiés il est mieux de former les immigrés déja présents sur le territoire, plutôt que en rappeler d’autres à l’étranger. Le Csu a toujours eu une orientation plus conservateur respect à l’Union chrétien Démocratique (Cdu) la formation politique soeur du chancelier Angela Merkel.
En fin de semaine Merkel a intervenu au congrès de Monaco, en répétant sa conviction sur la faillite de l’approche du multiculturalisme pour les immigrés, specie musulmans. ” Si les fils d’immigrés ont un taux double d’abandon scolaire nous ne pouvons pas cacher le problème sous le tappeto” avait déclaré

Ambassade de Suisse: La Francophonie à Rome

Logements populaires aux immigrés. À Milan ils seront seulement 10%