in

WIKILEAKS: Cet Ange de Jules Assange

Le gourou australien a révélé le nouveau visage de la géopolitique mondiale.

Mr Jules Assange et l’organe d’information Wikileaks ont révolutionné le monde de la communication, de l’information et des mass medias.
Mr Assange a illustré les techniques d’avant garde de l’information et de l’investigation. Une illustration par la preuve matérielle et la véracité des faits.
Une illustration basée sur l’apport fondamental d’internet pour comprendre, decortiquer, analyser les relations internationales.

Le site Wikileaks démontre, confirme et certifie l’hégémonie ou la suprématie de l’empire américain sur le reste du monde. A l’exception de la Russie, de la Chine, de l’Iran et du Venezuela, le monde entier est sous l’influence américaine. Les états d’Europe, d’Afrique, d’Asie ou d’Amérique latine demeurent sous le contrôle, l’emprise ou la tutelle des USA.

Pour les nations telles que la France ou l’Italie (grands donneurs de leçons envers le Tiers-monde), les câbles de Wikileaks rappellent que les décisions majeures et stratégiques sont prises après l’aval, le consentiment ou l’autorisation du département américain.
Les USA doivent donner leur avis pour tout projet ou initiative de grande envergure aussi bien pour la France ou l’Italie. L’attitude de ces nations envers les USA révèle que la France ou l’Italie sont sous le protectorat américain.

Les câbles de Wikileaks démontrent que tout diplomate américain est un espion en puissance au service de la patrie.
Le rôle, la fonction et la mission des ambassadeurs accrédités auprès des pays tiers consistent exclusivement à espionner le pays d’accueil. L’espionnage d’état à travers le recueil de maximum d’informations sur les projets, programmes, actions, initiatives et intentions au niveau du pouvoir exécutif, législatif et judiciaire.
D’éminentes autorités ont transmis des secrets d’états aux ambassadeurs américains. Des ministres, des députés, des procureurs, des membres de cabinets présidentiels, des directeurs et administrateurs civils des entreprises publiques ou para publiques.
Des informations sensibles, confidentielles ou des secrets d’états ont été révélées aux autorités américaines.
L’attitude ignoble, intolérable et inadmissible de la diplomatie américaine doit être traitée au sein de l’Organisation des Nations Unies.
Les pays doivent protester, dénoncer, fustiger, sanctionner et condamner les USA. Les révélations de Wikileaks sont d’une gravité énorme. Elles modifieront les relations internationales à court, moyen et long terme.

Désormais les nations prendront toutes les dispositions idoines pour limiter l’accès des diplomates américains, aux secrets d’états.
Les rapports confidentiels divulgués ou diffusés sur le site Wikileaks ne peuvent pas être niés ou contestés. L’évidence est flagrante.
Les câbles de Wikileaks sont reliés par des fils conducteurs. La traçabilité des faits enlève toute suspicion sur la veracité des messages.
Les professeurs des sciences de la communication et des sciences politiques doivent s’imprégner de la vaste banque de données fournie par le guru de l’information Mr Jules Assange.

Les professeurs émérites des universités ou des grandes écoles de formations professionnelles doivent reprendre, corriger, ajourner leurs cours de formation par rapport aux données nouvelles sur la realpolitik, transmises par Wikileaks.
Mr Jules Assange mérite respect, protection et sécurité. Il ne doit pas être une proie pour la justice américaine en quête de sensationnelle.

 

Abib Fall

RENTRÉE SCOLAIRE: 700.000 écoliers fils d’immigrés!

RENTREE SCOLAIRE: Le Ministre Gelmini insiste: “Pas de classe – ghetto!”