in

VACANCES D’ETE: Comment sortir et rentrer en Italie!

Vacances sans… vacance!

Les vacances d’été sont l’occasion pour aller au pays, mais le voyage doit être programmé, selon la situation du propre permis de séjour (PdS). Voici les renseignements pour éviter d’avoir des surprises amères au retour.

POSSESSEUR D’UN PDS EN COURS DE VALIDITE

Qui possède un permis de séjour (PdS) en cours de validité peut retourner dans son pays et rentrer de nouveau en Italie, quand il veut, à n’importe quel moment!

IMPORTANT: L’important est d’avoir sur soi le permis de séjour.

Pays Schengen

Il peut ensuite se déplacer pour tourisme, sans besoin de visa, dans tous les pays  Schengen: Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hollande, Hongrie, Islande, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pologne, Portugal, République Tchèque, Slovénie, Suisse, Suède.

Pays non Schengen

Qui veut voyager dans un Pays non Schengen, doit contrôler s’il a besoin d’un visa.

POSSESSEUR D’UN PDS EN RENOUVELLEMENT

No Schengen

Qui attend le renouvellement du PdS, doit  voyager sans  passer dans Schengen (aller et retour).
IMPORTANT: Il faut porter avec soi les documents suivants:
■ le passeport;
■ le PdS périmé;
■ et le “cedolino” (récépissé).

PdS travail ou regroupement

Qui attend le premier PdS de travail ou regroupement familial peut voyager dans la Zone Schengen, seulement avec un visa “Schengen uniforme”, qui doit être valable pour toute la durée du voyage.

Qui n’a pas le visa “Schengen uniforme” peut seulement voyager entre l’Italie et son pays, sans faire étape dans aucun autre pays européen.

De toute façon, en plus du passeport et du “cedolino”, il devra exhiber également le visa spécifiant le motif du séjour en Italie.

Elvio Pasca

 

COTE D’IVOIRE: Crise post-électorale – Des mandats d’arrêt contre les pro-Gbagbo

COUR PENALE INTERNATIONALE: 14 ans de prison à l’ex-chef de milice Rd-congolais Thomas Lubanga